Comment discerner l'appel de Dieu dans ma vie?

Introduction

L’écriture dit que ceux que Dieu a prédestinés, il les a aussi appelés (Romains 8.30). Dieu appelle ainsi ceux qu’il a prédestinés d’avance. C’est pourquoi il dira à Jérémie, le prophète : « Avant que je t'eusse formé dans le ventre de ta mère, je te connaissais, et avant que tu fusses sorti de son sein, je t'avais consacré, je t'avais établi Prophète des nations. » (Jérémie 1.5). L’appel de Dieu est donc toujours précédé d’une prédestination. Toutefois, prenons conscience que la prédestination de Dieu consiste en premier lieu à être ses enfants d’adoption et à  nous rendre semblables à l’image de son premier fils Jésus-Christ (Ephésiens 1.5, Romains 8.29).  Toute œuvre que nous faisons à Dieu sans avoir une réelle intimité avec lui est vaine, car plusieurs serviront le Seigneur mais seront malheureusement rejetés de lui à la fin (Matthieu 7.22-23, 1 Corinthiens 9.27)

Ainsi ne soyons pas pressés de servir Dieu si nous n’avons pas d'abord une relation sérieuse et sincère avec lui. Car Dieu ne cherche pas des gens qui feront juste un service pour lui. Il recherche des gens avec qui il aura une profonde intimité et avec qui il pourra partager des choses précieuses. Jésus dira à ses disciples : « Je ne vous appelle plus serviteurs, parce que le serviteur ne sait pas ce que fait son maître; mais je vous ai appelés amis, parce que je vous ai fait connaître tout ce que j'ai appris de mon Père. (Jean 15.15)» Soyons donc des amis de Dieu avant d'être ses serviteurs ! 

 

Qu'entend-on par "appel de Dieu"?

L'appel de Dieu est une invitation de Dieu à un homme pour réaliser sa volonté divine qu'il a longtemps prédestinée d'avance pour lui.  Car nous sommes son ouvrage, ayant été créés en Jésus-Christ pour de bonnes oeuvres, que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les pratiquions (Ephésiens 2.10). 

L'appel de Dieu ne désigne pas obligatoirement un appel à exercer un des cinq ministères décrits dans Ephésiens 4.11 (Pasteurs, Apôtres, Docteurs, Prophètes, Evangélistes). En réalité, nous sommes d'abord appelés par Dieu pour le servir à travers des missions précises qu'il nous ordonne d'accomplir et non pour porter des titres devant les hommes. Tout chrétien né de nouveau est appelé à réaliser des bonnes œuvres spécifiques que Dieu lui demande. L'appel de Dieu n'est pas réservé à ceux qui sont dans un ministère de leadership au sein de l'église. Dans la nouvelle alliance, hommes et femmes sont tous appelés par Dieu pour le servir. 

Le mot « serviteur de Dieu » désigne simplement "celui qui sert Dieu". Le Seigneur Jésus lui-même quoiqu’étant Seigneur s’est abaissé pour prendre la forme d’un serviteur, ce qui lui valut une gloire éternelle. Nous sommes appelés à suivre ses traces en ne cherchant pas des élévations charnelles aux yeux des hommes, mais plutôt en recherchant l’humilité et le service de notre prochain en vue de la glorification du seul nom de Jésus-Christ. 

 Marie a dit « je suis la servante du Seigneur » (Luc 1/38),  c’est-à-dire qu’elle est soumise aux ordres de Dieu. Elle a été la servante du Seigneur en acceptant de porter le Fils de Dieu. Marie n'a pas cherché à porter un titre quelconque ou voulu avoir une place particulière parmi les disciples. Elle suivait simplement le Seigneur avec les autres femmes et se rendait utile à chaque fois.

Si vous voulez servir le Seigneur, demandez-vous ceci: "En quoi puis-je être utile aux autres?"

 

Discerner l'appel du Seigneur

L'appel de Dieu commence souvent par un fardeau pour une cause donnée. En vous posant la question "En quoi puis-je être utile aux autres?" vous serez forcément conduit vers votre appel. Car l'appel n'est pas pour votre propre intérêt mais pour servir les autres. Si dans la quête du discernement de votre appel, vous êtes trop centré sur vous, vous risquez de ne pas comprendre votre appel. L'appel de Dieu pour vous a pour but de vous rendre serviteurs des autres. Ce n'est pas pour porter un Titre ou bénéficier d'une gloire quelconque. Tournez vos regard sur les autres et observez leurs besoins ou leurs manques. Voyez les insuffisances ou les imperfections dans les choses autour de vous. C'est alors que naîtra en vous la solution pour ces problèmes que vous avez observés. 

L’appel de Dieu n’est pas forcément un « ministère » au sein d’une assemblée chrétienne. Peu de gens dans le corps de Christ ont en réalité un appel au sein d'une assemblée. La plupart des appels de Dieu sont plutôt tournés vers le monde c'est à dire là où il y a beaucoup plus d'âmes perdues. Ne cherchez donc pas à vous battre pour des postes de responsabilités à l'église alors que vous pouvez être utile ailleurs. 

Pour certains, l'appel du Seigneur commence par une effusion dans le coeur; quelque chose de persistant et même parfois qui s'accompagne d'une sensation d'urgence pour réaliser une chose. Le Seigneur nous parle tantôt d'une manière tantôt d'une autre. Il n'y a pas une seule façon d'être appelé par le seigneur. D'autres auront des songes ou des visions particulières. Parfois, cela peut s'accompagner de prophéties multiples confirmant ce que l'on a reçu personnellement.

Attention à ne jamais se lancer dans une mission particulière sur la seule base de prophéties qui vous sont données par des serviteurs de Dieu, aussi oints soient-ils. Si vous êtes un chrétien né de nouveau, alors sachez que vous avez le Saint-Esprit en vous. Vous devez donc aiguiser vos oreilles spirituelles pour entendre la voix de Dieu vous-même.  Si vous n'avez rien entendu de Dieu et que ce sont les autres qui vous annoncent votre appel, il est important que vous augmentiez votre temps d'intimité avec Dieu afin d'entendre  la voix intérieure de Dieu en vous par le Saint-Esprit. Les prophéties des autres doivent être des confirmations et non la base de votre appel.

Aussi, si vous avez reçu le baptême du Saint-Esprit  et que vous avez des dons spirituels cela est un appel implicite à les utiliser pour l'utilité commune (1 Corinthiens 12.7). Si vous avez reçu le don des guérisons par exemple, inutile de recevoir une vision particulière ou une prophétie avant de commencer à prier pour les malades. Le fait que vous ayez reçu le don est déjà un appel de Dieu à l'utiliser. Puisque nous avons des dons différents, selon la grâce qui nous a été accordée, que celui qui a le don de prophétie l'exerce selon l'analogie de la foi;  que celui qui est appelé au ministère s'attache à son ministère; que celui qui enseigne s'attache à son enseignement, et celui qui exhorte à l'exhortation. Que celui qui donne le fasse avec libéralité; que celui qui préside le fasse avec zèle; que celui qui pratique la miséricorde le fasse avec joie. (Romains 12.6-8). Car vous risquez d'éteindre le don que vous avez reçu si vous ne l'exercez pas.

Parfois, il est possible que vous ne sachiez pas que vous avez reçu un don, jusqu'à ce que Dieu permette que vous soyez dans une situation qui vous pousse à l'exercer. Il est possible qu'une personne ne sache pas qu'elle a reçu le don des guérisons si elle ne prie jamais pour les malades. Mais le Saint-Esprit mettra toujours dans nos coeurs un fardeau lié à notre appel et créera des circonstances favorables. N'ayez pas peur d'exercer vos dons.

Il se peut que vous soyez dans une communauté qui n'encourage pas l'utilisation ce que vous avez reçu comme don. N'ayez crainte! Suivez le Saint-Esprit et soyez dans l'humilité. Ne cherchez pas forcément à être reconnu mais cherchez plutôt à être utile. C'est en cherchant à répondre aux besoins des autres que Dieu lui-même vous élèvera au temps convenable. L'élévation et la reconnaissance ne doivent pas être le but recherché dans votre appel. 

N'hésitez pas à vous confier à des personnes ressources que Dieu met sur votre chemin et qui ont plus d'expériences que vous. Marie par exemple est allée voir Elisabeth afin de se confier à elle. Car cette dernière avait reçu aussi une vision similaire à celle de Marie. Ne soyez pas maladroit en allant raconter vos songes et visions à tout le monde ou à vos proches en croyant à tort qu'ils vont vous soutenir! Joseph a fait cette erreur en racontant ses visions à ses frères et il s'en est suivi une grande jalousie et une grande persécution contre lui. Confiez-vous à des gens vers qui l'Esprit de Dieu vous envoie. Ils sauront vous édifier et faire grandir en vous la vision tandis que d'autres voudront tuer cette vision.  

 

 

Quand reçoit-on l’appel de Dieu ?

L’appel de Dieu peut se manifester très tôt, même depuis l’enfance. Jérémie par exemple a été appelé par Dieu durant son enfance (Jérémie 1.7). Le Roi David a été oint par le prophète Samuel lorsqu’il était jeune (1 Samuel 16.13). Samuel lui-même a été appelé par Dieu lorsqu’il n’était encore qu’un enfant, pendant qu'il était au service du sacrificateur Eli dans la maison de Dieu (1 Samuel 1.1-10).

Il est possible que certains ne discernent pas l’appel de Dieu. D’autres peuvent être distraits et ne pas entendre Dieu qui leur parle. Le fait ne pas entendre l’appel de Dieu ne signifie pas que Dieu ne nous appelle pas. Il est possible que l’on soit distrait ou que l’on ne sache pas reconnaitre la voix de Dieu. Ce fut le cas du jeune Samuel qui ne reconnaissait pas que c’était Dieu qui l’appelait. Mais Dieu continuait de l’appeler jusqu’à ce qu’il dise « Parle ton serviteur écoute ». C’est alors que Dieu a commencé à lui révéler ses paroles. Moïse aussi, s’étant enfui dans le désert, n’écoutait pas la voix de Dieu jusqu’au jour où il aperçut le buisson ardent. C’est seulement lorsqu’il prît la décision de se détourner pour voir de près ce buisson, que la voix de Dieu commença à lui annoncer clairement des choses. Dieu ne sera explicite envers vous que lorsque vous vous détournerez de vos habitudes pour vous consacrer réellement à lui. C’est alors que vous distinguerez clairement sa voix et donc l’objet de son appel. Car il faut savoir aussi à quoi Dieu nous appelle exactement.

Il est à noter que certains peuvent  avoir connaissance de leurs appels avant même d’être né de nouveau. C’est en cela une manifestation de la prédestination. C’est lui qui nous choisit et non l’inverse. Ainsi, même pendant que nous sommes égarés, lui il nous connait et a déjà préparé des rendez-vous avec nous. Il sait à l’avance toute chose. Saul de Tarse par exemple  était persécuteur du corps de Christ, mais sur la route de Damas le Seigneur l’a rencontré et il tomba de son cheval de guerre pour se soumettre à Dieu (Actes 22.6-11).

 

Comment Dieu nous appelle t’il ?

Comme vu plus haut, Dieu parle tantôt d’une manière tantôt d’une autre. L’appel de Dieu peut nous être communiqué par Dieu lui-même par une voix audible,  par des révélations (des songes, des visions), par des prophéties, par un ange envoyé de Dieu, par le témoignage intérieur du Saint-Esprit, par des circonstances, par un fardeau particulier, etc…

Marie, la mère du Seigneur Jésus a eu l’apparition de l’ange Gabriel pour son appel à porter le fils de Dieu. David a reçu l’appel de Dieu par le prophète Samuel qui lui a révélé la volonté de Dieu de l’établir Roi d’Israël. Samuel a entendu une voix audible de Dieu lorsqu’il était dans la maison de Dieu près de l’arche de l’alliance. Paul a eu une vision du Seigneur Jésus sur la route de Damas. De plus son appel a été confirmé par Ananias un disciple du Seigneur, puis dans la suite par le Saint-Esprit durant un temps de jeûne et prière au sein de l’assemblée.

On ne peut pas dire qu’il y ait un moyen précis et unique par lequel Dieu appelle, car Dieu a différentes façons de parler. Toutefois, il est certain que s’il s’agit de prophéties que nous avons reçues sur l’appel de Dieu, nous devons nous mêmes avoir la conviction intérieur par le témoignage du Saint-Esprit que cela est vrai et que ces prophéties viennent vraiment de Dieu. Dans la nouvelle alliance, nous sommes enfants de Dieu et le Saint-Esprit nous révèle le plan de Dieu pour notre vie. Nous n’avons pas besoin d'aller consulter « des voyants ou prophètes » pour connaître la volonté de Dieu. La meilleure façon d’entendre Dieu sur son appel est de s’approcher de lui dans des temps de prière et de consécration. 

 

Quand commencer à œuvrer dans son appel ?

Il peut avoir un délai considérable entre le moment où l’on perçoit l’appel et le moment où l’on commence à l’exercer. Parfois, Dieu nous laisse le temps de grandir dans notre relation personnelle avec lui, car Dieu ne peut pas confier à un enfant son héritage. Il faut donc une maturité spirituelle avant de commencer l’œuvre de Dieu. Il est possible aussi que Dieu vous mette sous un tuteur ou un mentor qui vous apprendra certaines bases (Galates 4.1-2).

Vous devrez peut-être traverser aussi certaines épreuves afin de forger votre caractère. Certains appels sont des missions urgentes tandis que d’autres sont comme des informations à garder précieusement dans son cœur afin d’y travailler jusqu’au temps marqué. Le Seigneur Jésus par exemple n’a commencé son ministère qu’après 30 années. Il a pris le temps de grandir en sagesse en stature et en grâce (Luc 2.52). Il faut iméprativement être rempli de l’Esprit avant de commencer à œuvrer pour Dieu. Dans l’ancienne alliance, on oignait d’huile les serviteurs de Dieu avant qu’ils ne commencent leurs services. Dans la nouvelle alliance, cette onction nous est transmise par le Saint-Esprit. Il est possible aussi que vous receviez le don de l’Esprit par l’imposition des mains des anciens. Dans tous les cas, rien ne peut se faire sans l’onction du Saint-Esprit alors soyons humbles ! Ne nous pressons pas d’œuvrer pour Dieu sans l’huile, car nous risquons de nous retrouver comme les vierges folles qui marchaient sans huile dans leurs lampes (Matthieu 25.1-12).

Soyons éclairés par l’Esprit et la Parole de Dieu ! Amen !

Voir aussi...

Commentaires (4)

2442
  • 1. 2442 | 26/07/2021
moi je donne mon contact 0709911107
k1j2
  • 2. k1j2 | 16/05/2021
bonjour cher homme de Dieu, je suis le serviteur KOUAME Jules. je voudrais rentrer en contact avec vous. Vous avez vraiment de très beaux cours adaptés aux nouveaux convertis même aux anciens.
ebc-ecole
  • ebc-ecole | 16/05/2021
Bonjour et merci de prendre contact avec nous. Nous sommes un groupe de serviteurs et servantes de Dieu œuvrant dans l'enseignement de la Parole dans divers pays. Si vous avez un contact téléphonique (WhatsApp) à nous transmettre, nous serons ravis de vous joindre et éventuellement de tisser un partenariat avec votre ministère. Merci Fraternellement en Jésus-Christ
Amour
  • 3. Amour | 19/01/2021
Amen! Gloire à Dieu pour ce brillant message

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 19/09/2021