Savoir témoigner du nom de Jésus

 

Dans Luc 9/26, le Seigneur Jésus dit : « Car quiconque aura honte de moi et de mes paroles, le Fils de l'homme aura honte de lui, quand il viendra dans sa gloire, et dans celle du Père et des saints anges ».

Il dit encore dans Matthieu 10/32 : « quiconque me confessera devant les hommes, je le confesserai aussi devant mon Père qui est dans les cieux; mais quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai aussi devant mon Père qui est dans les cieux. »

Prenons donc garde de ne pas renier le seigneur Jésus-Christ devant le monde, après l’avoir confessé devant les chrétiens dans une assemblée.  Mais comment faire pour avoir la force de témoigner de Jésus aux gens, et de ne pas être gagner par la peur, la timidité ou la honte ?

 

Recevoir l'Esprit de Force

2 Timothée 1/7 nous dit que ce n'est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d'amour et de sagesse. L’Esprit de Dieu est l’Esprit qui nous donne la force de témoigner pour Jésus. C’est lui qui nous rempli d’amour pour les âmes, et qui nous donne la sagesse de parler aux hommes.

Parfois, ce n’est même pas forcément la honte, ou la peur qui nous envahit mais c’est le fait de vouloir trop réfléchir à l’avance sur ce qu’on va dire ou sur comment réagir dans telle ou telle situation, devant les gens que nous devons affronter pour parler de Christ. Un homme remplit de l’Esprit de Dieu ne doit pas réagir ainsi. Dans Luc 12/11-12, Jésus nous dit : « ne vous inquiétez pas de la manière dont vous vous défendrez ni de ce que vous direz;  car le Saint-Esprit vous enseignera à l'heure même ce qu'il faudra dire. » C’est à l’instant même devant une situation, que le Saint-Esprit nous révèle quoi dire, ou comment réagir. Il n’ya donc pas à avoir un guide précis de comment témoigner pour Jésus. Le seul guide à avoir c’est la personne du Saint-Esprit. Jean 3/8 dit : « Le vent souffle où il veut, et tu en entends le bruit; mais tu ne sais d'où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de tout homme qui est né de l'Esprit». Ainsi celui qui est né de l’Esprit ne doit pas chercher à trop calculer les choses à l’avance, mais à se laisser conduire par l’Esprit à chaque instant.

Avez-vous reçu la puissance du Saint-Esprit ? Si oui, utilisez-la. Sinon, recherchez-la ardemment, car la promesse de la puissance du Saint-Esprit est selon Actes 2/38-39, pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera, s’ils se repentent et s’ils sont baptisés au nom de Jésus-Christ, pour le pardon de leurs péchés.

Jésus n’a-t-il pas fait cette promesse à ses disciples, dans Actes 1/8 ? Il dit alors, vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre.

Dans Jean 7/38-39, il dit encore : « Celui qui croit en moi, des fleuves d'eau vive couleront de son sein, comme dit l'Ecriture.  Il dit cela de l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en lui ».

 

Le rôle de l'Esprit dans notre témoignage pour Jésus 

Dans Jean 16/8, nous lisons que quand l’Esprit sera venu, il convaincra le monde en ce qui concerne le péché, la justice, et le jugement. C’est le Saint-Esprit lui-même qui utilisera les paroles divinement inspirées que nous prêchons à notre prochain, pour le convaincre de péché, car la Parole est l’épée du Saint-Esprit  selon Ephésiens 6/17. Oui, la parole de Dieu « est vivante et efficace, plus tranchante qu'une épée quelconque à deux tranchants, pénétrante jusqu'à partager âme et esprit, jointures et moelles; elle juge les sentiments et les pensées du cœur », selon Hébreux 4/12.

Aussi, ne croyons pas que les disciples de Jésus,  au temps de l’Eglise primitive, se sentaient très confiants en s’appuyant sur eux-mêmes. Ils avaient les mêmes craintes et les mêmes faiblesses que nous, mais ils s‘appuyaient sur la force qui est en Jésus-Christ.

ous dites que vous avez peur ? L’apôtre Pierre aussi a eu peur, mais il a parlé.  L’apôtre Paul aussi a eu peur, mais il a annoncé l’évangile en s’appuyant sur la force et l’assurance qui est en Christ.

L’apôtre Paul disait aux fidèles de l’église de Corinthe, dans 1 corinthiens 2/1-5 : « Pour moi, frères, lorsque je suis allé chez vous, ce n'est pas avec une supériorité de langage ou de sagesse que je suis allé vous annoncer le témoignage de Dieu. Car je n'ai pas eu la pensée de savoir parmi vous autre chose que Jésus-Christ, et Jésus-Christ crucifié.  Moi-même j'étais auprès de vous dans un état de faiblesse, de crainte, et de grand tremblement;  et ma parole et ma prédication ne reposaient pas sur les discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d'Esprit et de puissance,  afin que votre foi fût fondée, non sur la sagesse des hommes, mais sur la puissance de Dieu ». Voyez-vous, frères et sœurs, l’apôtre Paul disait qu’il était dans un état de faiblesse, de criante et de grand tremblement lorsqu’il devait annoncer le témoignage de Dieu. Mais il ne s’est pas appuyé sur des discours persuasifs humains pour parler, mais plutôt sur une démonstration de l’Esprit de Dieu et de puissance.

Dieu disait à l’apôtre Paul dans 2 corinthiens 12/9 : « Ma grâce te suffit, car ma puissance s'accomplit dans la faiblesse ». Et Paul a répondu, « Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi ».

 

Malheur à celui qui n'acconce pas l'Evangile!

Paul disait : « Si j'annonce l'Evangile, ce n'est pas pour moi un sujet de gloire, car la nécessité m'en est imposée, et malheur à moi si je n'annonce pas l'Evangile ! » (1 corinthiens 9/16). La nécessité d’annoncer l’évangile nous est imposée frères et sœurs. Ce n’est pas un choix ! Et malheur à nous, si nous nous reposons sur nos lauriers, pendant que les âmes tombent en enfer, chaque seconde. Les statistiques montrent qu’il ya environ 2 décès par seconde dans le monde. Vous rendez-vous compte ? Or la majorité de ces âmes ne connaissent même pas Jésus. Et pendant ce temps, nous prions Dieu pour qu’il nous bénisse, pour qu’il s’intéresse à nos besoins, et nous nous foutons complètement de témoigner de Jésus à nos frères, alors que Dieu quant à lui voit des âmes pour lesquelles Christ est mort périr parce que nous refusons de leur annoncer la Parole. Romains 10/14 dit « comment croiront-ils en celui dont ils n'ont pas entendu parler ? Et comment en entendront-ils parler, s'il n'y a personne qui prêche ? ».

 Les chrétiens d’aujourd’hui sont en train de dormir, ils dorment dans les églises ! Au lieu d’être la lumière du monde, ils sont devenus la lumière des églises. Ce n’est pas dans l’église que Dieu vous a envoyé, frères, c’est dans le monde !! Allez dans le monde, annoncez la Parole de Dieu. Ce ne sont pas uniquement aux pasteurs, prophètes et autres d’annoncer la Parole au monde. C'est une mission pour chaque membre du corps de Christ.  

 

N'attendons pas d'être parfaits avant de parler

Il est écrit: "J'ai cru, c'est pourquoi j'ai parlé. Nous aussi nous croyons c'est pour cela que nous parlons" (2 Corinthiens 4/13). Quiconque a cru à l'évangile doit donc ouvrir la bouche pour témoigner de ce en quoi il a cru. 

Souvent la voix du diable nous accuse en disant : « ta conduite n’est pas digne d’un enfant de Dieu. Ceux à qui tu témoignes savent que tu as des péchés dans ta vie. Tu ferais mieux de te taire ».

Si le diable vous dit cela, c’est bien la preuve qu’il a peur de votre témoignage, car il sait que ce témoignage changera la vie des gens, alors il voudrait que vous vous abseteniez de communiquer la vie qui est en vous. 

Pierre a témoigné de Jésus, malgré le fait qu’il a renié trois fois Jésus. Il n’était donc pas parfait, il avait des choses à se reprocher. Pour Paul, c’était encore pire. Il a tué des chrétiens, et les a mis en prison. Mais Dieu l’a néanmoins utilisé. La samaritaine était une femme spécialiste du divorce et du remariage. Mais lorsqu’elle a rencontré Jésus, elle est partie témoigner dans toute la Samarie, qu’elle a rencontré celui dont la loi et les prophètes ont parlé : Jésus-Christ de Nazareth.

"La moisson est grande mais il ya peu d'ouvriers" dit le Seigneur. Alors, il cherche toute bouche même imparfaite pour témoigner de lui aux hommes afin qu'ils soient sauvés (Luc 10/2). 

Nous n’avons aucune excuse, pour refuser d’annoncer l’Evangile de Jésus autour de nous. Soyez remplis de l’Esprit de Dieu et annoncez la Parole avec assurance et avec une démonstration de puissance au nom de Jésus. Amen !

 

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 19/05/2021