Le baptême du Saint-Esprit et le témoignage de Christ

Si l'on vous posait la question :"Avez-vous reçu le Saint-Esprit quand vous avez cru?", que répondriez-vous? Ce fut la question que l’apôtre Paul posa à douze chrétiens d’Ephèse qui avaient cru au nom de Jésus. Ceux-ci répondirent : « nous n’avons même pas entendu dire qu’il y ait un Saint-Esprit » (Actes 19.2). Recevoir le Saint-Esprit est indispensable à la vie chrétienne. Qu'est-ce que le baptême du Saint-Esprit, quels sont ses signes et qu'apporte t'il dans la vie du chrétien?

Le baptême du Saint-Esprit : Définition

Etre baptisé de l’Esprit, c’est être inondé par le Saint-Esprit après la nouvelle naissance. C’est littéralement être « plongé, immergé » dans le Saint-Esprit. C’est Jésus lui-même qui nous baptise de Saint-Esprit et de feu (Matthieu 3.11). Aucun homme n’a reçu le pouvoir de baptiser les hommes du Saint-Esprit. Toutefois, il est possible que l’on reçoive le baptême de l’Esprit par l’imposition des mains (Actes 8.17, Actes19.6). Ce n’est néanmoins pas un acte de magie et l’Onction du Saint-Esprit ne se marchande pas (Actes 8.18-19). On ne doit donc pas vous demander de payer pour recevoir le baptême du Saint-Esprit ou pour exercer un quelconque don spirituel (Actes 8.18-21).  Ne vous laissez donc pas avoir par des faux serviteurs de Dieu qui demandent des offrandes pour recevoir le don de l’Esprit Saint. 

La nouvelle naissance et le baptême de l’Esprit : quelles nuances ?

Nous savons que tous ceux qui croient en Jésus,  ont reçu le pouvoir de devenir enfants de Dieu, étant né de Dieu lui-même par le miracle de la nouvelle naissance (Jean 1.12). Et si nous sommes nés de nouveau alors nous sommes habités par le Saint-Esprit. La Bible nous montre clairement dans 1 Corinthiens 3.16 que nous sommes le temple de Dieu et que l'Esprit de Dieu habite en nous qui avons cru. Et quiconque n'a pas l'Esprit de Christ ne lui appartient pas (Romains 8.9).  . En effet, celui qui s'attache au Seigneur devient avec lui un seul esprit (1 Corinthiens 6.17). La nouvelle naissance est le miracle surnaturel de Dieu opéré dans l’esprit de celui qui accepte Jésus-Christ dans sa vie. Il devient une nouvelle créature, son esprit est instantanément régénéré, il devient enfant de Dieu. Vous aurez donc compris que quiconque est enfant de Dieu (né de nouveau) a reçu le Saint-Esprit en lui.

 Il ne faut toutefois pas confondre le fait de recevoir le Saint-Esprit « en » nous (à la nouvelle naissance) et recevoir le Saint-Esprit « sur » nous ensuite sous forme de puissance ou de revêtement spirituel pour le témoignage de Christ.

L'apôtre Paul ne demandait pas à ces chrétiens d'Ephèse s'ils étaient nés de nouveau mais plutôt s'ils étaient baptisés du Saint-Esprit.  Ce baptême de l'Esprit a été promis par le Seigneur Jésus à ses disciples dans Actes 1.5-8 : « Jean a baptisé d’eau, mais vous dans peu de jours, vous serez baptisés du Saint-Esprit (…) vous recevrez une puissance, le Saint-Esprit survenant SUR vous, et vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée, dans la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre ». Vous remarquerez que Jésus parle à ses disciples de recevoir l’Esprit sur eux et non en eux. Et le but de recevoir l’Esprit sur eux était pour être des témoins de son nom.

Ainsi, lorsque la Bible fait allusion au baptême du Saint-Esprit il est toujours question de recevoir l’Esprit « SUR » nous et lorsqu’il s’agit de la nouvelle naissance on parle de  l’Esprit « EN » nous. On parle aussi d’être rempli de l’Esprit lorsqu’il s’agit du baptême du Saint-Esprit. Ce qui suit généralement ce baptême de l’Esprit c’est le don du parler en langues auquel peut s’ajouter le don de prophétie.

Exemples de passages, en ce qui concerne le baptême du Saint-Esprit (l’Esprit sur nous)

  • Actes 2.3-4 : Des langues, semblables à des langues de feu, leur apparurent, séparées les unes des autres, et se posèrent sur chacun d'eux.  Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer.
  • Actes 1.5-8 : le Saint-Esprit survenant sur vous, et vous serez mes témoins
  • Actes 19.6 : le Saint-Esprit vint sur eux et ils se mirent à parler en langues et à prophétiser
  • Actes 2.17 : Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai de mon Esprit sur toute chair; Vos fils et vos filles prophétiseront, Vos jeunes gens auront des visions,
  • Actes 10.44 : Comme Pierre prononçait encore ces mots, le Saint-Esprit descendit sur tous ceux qui écoutaient la parole
  • Actes 11.15 : Lorsque je me fus mis à parler, le Saint-Esprit descendit sur eux, comme sur nous au commencement. 

Exemple de passages bibliques concernant la nouvelle naissance (l’Esprit en nous)

  • Ezéchiel 37.14 : Je mettrai mon esprit en vous, et vous vivrez
  • Ezéchiel 36.27 : Je mettrai mon esprit en vous, et je ferai en sorte que vous suiviez mes ordonnances, et que vous observiez et pratiquiez mes lois.
  • Romains 8.9 : Pour vous, vous ne vivez pas selon la chair, mais selon l'esprit, si du moins l'Esprit de Dieu habite en vous.
  • Romains 8.11 : Et si l'Esprit de celui qui a ressuscité Jésus d'entre les morts habite en vous, celui qui a ressuscité Christ d'entre les morts rendra aussi la vie à vos corps mortels par son Esprit qui habite en vous.
  • 1 Corinthiens 3.16 : Ne savez-vous pas que vous êtes le temple de Dieu, et que l'Esprit de Dieu habite en vous ?
  • 2 Timothée 1.14 : Garde le bon dépôt, par le Saint-Esprit qui habite en nous.
  • 1 Corinthiens 6.19 : Ne savez-vous pas que votre corps est le temple du Saint-Esprit qui est en vous, que vous avez reçu de Dieu, et que vous ne vous appartenez point à vous-mêmes ?
  • 1 Jean 2.27 : Pour vous, l'onction que vous avez reçue de lui demeure en vous.

En résumé, chaque croyant né de nouveau a déjà reçu l’Esprit de Dieu en lui afin de lui permettre d’avoir en lui la nature même de Dieu, d’être une nouvelle créature. Mais il faut une deuxième étape dans laquelle il est rempli du Saint-Esprit (plénitude) et revêtu de la puissance d’en haut pour être un témoin efficace du Seigneur.

Les signes du baptême du Saint-Esprit

On voit dans la Bible, qu'à chaque fois que les gens ont été baptisés du Saint-Esprit, ils se sont mis à parler en langues et à prophétiser:

Quelques exemples :

  • Actes 2.4: Et ils furent tous remplis du Saint-Esprit, et se mirent à parler en d'autres langues, selon que l'Esprit leur donnait de s'exprimer.
  • Actes 10.45-46: Tous les fidèles circoncis qui étaient venus avec Pierre furent étonnés de ce que le don du Saint-Esprit était aussi répandu sur les païens.  Car ils les entendaient parler en langues et glorifier Dieu.

Quand l’Esprit vient sur les disciples de Jésus,  il se passe toujours une chose extraordinaire qui est le don du parler en langue. D’ailleurs le Seigneur Jésus a dit que ceux qui croiront en son nom parleront de nouvelles langues (Marc 16.17). Cette promesse n’est pas pour quelques chrétiens mais pour tous les chrétiens sans exception, selon cette promesse faite par Jésus. L’apôtre Pierre dira que la promesse du Saint-Esprit  est pour nous, pour nos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera (Actes 2.39)

Il n’y a pas que le parler en langues comme signe du baptême de l’Esprit. Les personnes qui sont remplies de l’Esprit ont également du zèle pour annoncer l’évangile et pour témoigner du nom de Jésus avec assurance et puissance (Actes 4.31). Ils n’ont plus de la timidité et de la tiédeur spirituelle. Ils sont bouillants et audacieux pour rendre témoignage du nom de Jésus (2 Timothée 1.7).

D’ailleurs la promesse du baptême de l’Esprit faite par Jésus pour ses disciples n’avait pas pour but de parler en langues, mais plutôt d’être ses témoins (Actes 1.8). Il ne faut donc pas limiter le baptême de l’Esprit au parler en langues et oublier le but principal qui est le témoignage.

Etre des témoins efficaces de Christ

La présence du Saint-Esprit « en » nous, nous permet de recevoir le témoignage intérieur que nous sommes enfants de Dieu (Romains 8.16). C'est l'Esprit qui rend témoignage, parce que l'Esprit est la vérité (1 Jean 5.6).

Celui qui a reçu le témoignage intérieur du Saint-Esprit après sa nouvelle naissance peut aisément à son tour témoigner de la grâce de Dieu dans sa vie autour de lui comme l’homme du pays des Gadaréniens qui a été délivré de plusieurs démons par le Seigneur Jésus. Il s'en alla, et se mit à publier dans la Décapole tout ce que Jésus avait fait pour lui. Et tous furent dans l'étonnement (Marc 5.20). De même la femme samaritaine convaincu de péché et croyant que Jésus est le Christ a donné un témoignage formel aux samaritains. Plusieurs Samaritains de cette ville crurent en Jésus à cause de cette déclaration formelle de la femme  (Jean 4.39).

Le témoin c’est celui qui annonce ce qu’il a entendu ou vu de ses yeux ou touché ou expérimenté (1 Jean 1.1). Car nous ne pouvons pas ne pas parler de ce que nous avons vu et entendu (Actes 4.20). Ainsi le témoignage que nous rendons doit venir de ce que nous avons expérimenté avec le Seigneur pour sa gloire. Toutefois, il faut insister sur  le fait que ce témoignage ne doit pas reposer sur des discours persuasifs de la sagesse, mais sur une démonstration d’Esprit et de puissance (1 Corinthiens 2.4). L’apôtre Paul déclarait que l’Evangile qu’il a prêché n’était pas en paroles seulement, mais avec puissance, avec l'Esprit Saint, et avec une pleine persuasion (1 Thessaloniciens 1.5). C’est de cette puissance dont le Seigneur nous revêt lorsqu’il nous baptise de son Esprit. Nous recevons alors l’équipement surnaturel nécessaire pour témoigner de lui avec puissance.

Dans Hébreux 2.4 il est dit que : Dieu appuyait le témoignage de ses disciples de l’église primitive par des signes, des prodiges, et divers miracles, et par les dons du Saint-Esprit distribués selon sa volonté. Le témoignage que nous rendons de Jésus est efficace et a plus d’impact s’il s’accompagne de signes, de prodiges, de miracles, ou encore de démonstration d’Esprit (révélation). Le baptême de l’Esprit permet de recevoir des dons spirituels (pas forcément tous les dons) afin que notre témoignage s’accompagne de démonstration d’Esprit et de puissance.

Aussi, le Saint-Esprit donne une sagesse particulière qui n’est pas humaine, mais qui est une sagesse surnaturelle, qui permet de répondre à ses adversaires de façon efficace dans un langage spirituel (1 corinthiens 2.13)  En l’occurrence, la Bible dit d’Etienne  que les membres de la synagogue discutaient ave lui mais ils ne pouvaient résister à sa sagesse et à l’Esprit par lequel il parlait ; faisant aussi des prodiges et de grands miracles parmi le peuple (Actes 6.8-10). Parfois, vous serez confrontés dans votre témoignage à des gens qui vous poserons des questions afin de vous piéger ou de vous mettre mal à l’aise. Mais rassurez-vous car dans Luc 21.15, Jésus dit : je vous donnerai une bouche et une sagesse à laquelle tous vos adversaires ne pourront résister ou contredire.

N’hésitons donc pas à témoigner de Christ lorsque Dieu nous ouvre des portes mais soyons conscients que ce n’est pas par nos propres forces que nous pouvons convaincre quelqu’un. C’est plutôt par l’œuvre du Saint-Esprit dans le cœur des gens et par les œuvres qu’il produit au travers de nous afin que le monde voit la puissance de Dieu et se tourne vers lui. Nous devons donc rechercher le baptême de l’Esprit et si nous l'avons reçu nous devons chercher à être continuellement remplis de l'Esprit et ne pas perdre le zèle de l'Evangile. 

 

La persécution dans le témoignage de Christ

Quiconque reçoit la puissance et la sagesse de l’Esprit, et devient témoin de Jésus, sera obligatoirement persécuté. Car le monde reconnait ceux qui ont le témoignage de Jésus.

Actes 8.1 nous révèle qu’Etienne qui discourait avec sagesse et témoignait avec puissance de Jésus, fut persécuté et tué par lapidation.  Il y eut en ce temps-là une grande persécution contre l’Eglise qui fut dispersée dans les  contrées de la Judée et de la Samarie. Les persécutions sont permises par Dieu pour nous disperser et nous faire entrer dans de nouvelles contrées afin d’y répandre la bonne nouvelle. Dans Philippiens 1.12 l’apôtre Paul confiait que les persécutions qu’il a subies ont plutôt contribué au progrès de l’évangile.

La persécution produit aussi le réveil de l’église, car elle amène l’église à chercher Dieu en profondeur. Cette persécution ne sera pas contre tous les chrétiens mais contre ceux qui ont le témoignage de Jésus, et qui gardent les commandements de Dieu. Voir les exemples bibliques suivants :

  • Apocalypse 12.17 dit : Et le dragon (Satan) (..) s'en alla faire la guerre (…) à ceux qui gardent les commandements de Dieu et qui ont le témoignage de Jésus .
  •  Apocalypse 6.9 : Je vis sous l'autel les âmes de ceux qui avaient été immolés à cause de la parole de Dieu et à cause du témoignage qu'ils avaient rendu. L’apôtre Jean disait dans
  •  Apocalypse 1.9 : Moi Jean, votre frère, et qui ai part avec vous à la tribulation et au royaume et à la persévérance en Jésus, j'étais dans l'île appelée Patmos, à cause de la parole de Dieu et du témoignage de Jésus.
  • Apocalypse 12.11 dit que ceux qui ont vaincu le diable, l’accusateur, l’ont pu à cause du sang de l'agneau et à cause de la parole de leur témoignage.

 

En somme

Il est l’heure de rechercher l’effusion du Saint-Esprit. Pour ceux qui l’ont déjà reçu, il faut chercher à être sans cesse renouvelés afin de grandir en stature, en sagesse, et en grâce.

Ne limitons pas le baptême du Saint-Esprit  au parler en langues, mais réalisons le but pour lequel Dieu nous l’a donné qui est le témoignage du nom de Jésus.

Ce témoignage doit s’accompagner de démonstration d’Esprit et de puissance afin que le monde voie la gloire de Dieu manifestée au travers de nos vies.

N’oublions pas que le témoignage que nous rendons doit aussi se voir à travers nos propres vies. Si nous accomplissons des miracles et des prodiges mais que notre propre vie n’est pas en adéquation avec la Parole de Dieu nous risquons d’être nous-mêmes rejetés par Dieu après avoir prêché aux autres (1 Corinthiens 9.27). Manifester les dons spirituels et la puissance de Dieu ne nous dispense pas de marcher dans la droiture, dans la sanctification et de produire le fruit de l’Esprit (Galates 5.22). Il nous faut donc avoir à la fois le témoignage mais aussi la vie conforme à la Parole de Dieu.

Amen !

Commentaires (1)

Yundu30
  • 1. Yundu30 | 23/04/2021
Amen !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 19/05/2021