Savoir reconnaître les faux leaders spirituels

 

Référence:

2 Pierre 2: 1-22 / Matthieu 7: 15-17 / 1Timothee 4: 1-2 / Actes 20: 29-30

 

Introduction

Sans père (guide) spirituel, il est difficile voire impossible d’avoir de bons repères spirituels. Cependant, quand l’on dépend d’une autorité spirituelle non mandatée et approuvée par Dieu, cela engendre des frères et sœurs en crises et non en Christ.

Les leaders qui sont des faux Pasteurs, Prophètes, Apôtres, Évangélistes, Bishops, Docteurs, etc. se passent pour des agneaux afin de gagner l’estime et la confiance du peuple de Dieu dans le but de les appauvrir et leur faire perdre leur salut. Ils sont des loups ravisseurs, des serviteurs de leurs propres ventres et du diable qui est ennemi du bien et maître du mensonge dès la fondation du monde.

L’apôtre Paul nous a avertis dans Éphésiens 4 : 14-15 de prendre garde à ces chiens affamés, à ces loups ravisseurs afin que nous ne soyons pas des enfants flottants et emportés  à tout vent de doctrine, par la tromperie des hommes, par leur ruse dans les moyens de séduction.

Au cours de cette étude, nous allons d’abord mettre à nu les signes qui permettent d’identifier ces faux leaders spirituels. Nous verrons, ensuite, les conséquences spirituelles, émotionnelles, physiques et matérielles graves que leurs pratiques idolâtres, peuvent engendrer dans la vie de leurs fidèles qui périssent, faute de connaissance. Enfin, nous aborderons la rubrique des mesures (solutions)  permettant d’arracher ces brebis des gueules de ces loups ravisseurs, et leurs restauration et réintégration à la bergerie de Jésus-Christ de Nazareth.

 

Les caractéristiques des faux leaders (prophètes, pasteurs, etc.)

  1. Ils renient le Seigneur Jésus-Christ

Ils renient Jésus-Christ par leurs pratiques idolâtres, car ils sont des instruments de destruction de Satan. Les fruits de leur reniement sont visibles et permettent de les identifier. Ils sont ennemis de la croix de Christ, et ils renient même sa souveraineté. Leurs assemblées sont en abomination à l’Eternel des armées, car ils pratiquent l’idolâtrie. Ils renient la puissance de Jésus-Christ et du Saint-Esprit, et soumettent leurs fidèles à l’adoration des dieux étrangers (Deut.13 :13). Ils ont pour dieu celui qui les a établis et dont ils font la fierté : Satan.

 

  1. Ils déshonorent le christianisme

Matthieu 7 :21-23/ Romains 1 : 21, 25, 28 - 32

Les faux prophètes, pasteurs, évangélistes etc. se réclament du christianisme ou de Dieu, créateur du ciel et de la terre, et ils utilisent la Parole de Dieu qu’ils interprètent au goût de leurs interlocuteurs. La voie de Dieu est calomniée à cause d’eux (2 Pierre 2 : 2), et le nom de Dieu est également blasphémé au milieu des païens à cause de leurs abominations (Romains 2 : 24). Ils jettent le discrédit et l’opprobre sur le christianisme à dessein, empêchant ou retardant ainsi la conversion des inconvertis qui eux, sont dans une confusion sans pareille.

Le constat est tel qu’avec les loups ravisseurs de ce siècle présent, les excès et les abus dans leurs couvents qu’ils appellent eux-mêmes « églises », sont si abominables, horribles et narcissiques que même les païens ne les tolèrent pas.

Les non-chrétiens continueront de se moquer de Jésus-Christ et de sa Parole, et  d’assimiler au Christianisme ces faux leaders spirituels (loups ravisseurs), leurs enseignements et pratiques diaboliques, si les véritables Serviteurs de Dieu ne les dénoncent pas publiquement.

 

  1. Ils propagent des hérésies

(2 Pierre 2 : 1 / Éphésiens 4 :4 / Matthieu 23 : 16-22)

Ils enseignent de fausses doctrines. Ils reposent leurs enseignements sur de malicieuses interprétations de la Parole de Dieu dont ils sont ennemis. Leurs cultes sont dénudés de ce qui constitue même l’essence du christianisme : Jésus-Christ ressuscité (Jean 14 :6). Ils se reposent sur la démonstration de pouvoirs occultes leur permettant d’opérer des miracles qui mystifient leurs fidèles. Leurs cultes se caractérisent aussi par l’absence des enseignements sur le salut des âmes et sur la sanctification. Ils appellent le mal bien, et le bien mal (Esaïe 5 : 20).

 

  1. Ils mentent et flattent sans cesse

Jean 8 : 44 / Actes 13 : 10/ Col. 3 : 9-10)

Les lèvres fausses sont en horreur à l’Eternel, mais cela n’est sans doute pas la préoccupation des faux prophètes qui, tels leur père le diable, menteur dès la création du monde, ne sont pas intéressés par votre bien-être spirituel et votre attachement à Dieu. Bien au contraire, ils mentent sans cesse pour détourner un grand nombre de personnes de la vérité afin qu’elles ne soient point affranchies. Ils enseignent des doctrines mensongères et périlleuses afin de maintenir leurs fidèles dans l’ignorance et la naïveté.

La  Bible déclare dans Apocalypse 22 : 15 « Dehors les chiens, les enchanteurs, les impudiques, les meurtriers, les idolâtres, et quiconque aime et pratique le mensonge », cependant ces loups ravisseurs se délectent dans leurs tromperies en se faisant bonne chair avec leurs fidèles (2Pierre 2 : 13). Leurs langues n’inventent que malice, comme un rasoir affilé, car ils sont des fourbes et la fourberie est leur expertise.

Proverbes 26 : 28 nous enseigne que « la langue fausse hait ceux qu’elle écrase, et la bouche flatteuse prépare la ruine ». L’objectif de ces agents du diable n’est pas de conduire leurs fidèles à glorifier Dieu et sa Parole, mais plutôt de les hypnotiser spirituellement,  les asservir et les appauvrir en leur faisant entendre des paroles qui suscitent leur émulation et qui leur donnent l’espoir d’une imminente prospérité matérielle et financière nonobstant la vie impudique qu’ils mènent.

La condamnation du péché et la prédication concernant le salut auquel nous devons travailler avec crainte et tremblement, selon Philippiens 2 : 10, ne sont pas au menu dans leurs assemblées.

L’apôtre Paul écrit à ce sujet dans Romains 16 : 17-18 « Je vous exhorte, frères, à prendre garde à ceux qui causent des divisions et des scandales, au préjudice de l'enseignement que vous avez reçu. Eloignez-vous d'eux. Car de tels hommes ne servent point Christ notre Seigneur, mais leur propre ventre; et, par des paroles douces et flatteuses, ils séduisent les cœurs des simples ». La flatterie va de pair avec l’avarice, précisent 1Thessaloniciens 2 : 5 et Proverbes 19 : 6

Notons aussi que la perversion, l’hypocrisie, l’insatiabilité, les abus, l’irascibilité et les animosités sont quelques-uns des traits de ces faux Prophètes, pendant que l’intimidation et la manipulation constituent leurs armes de conquête et de combat. Gal. 5 : 19-21 prédit leur fin : l’étang de feu dont la souffrance est sans fin.

 

  1. Ils font de fausses promesses (donnent de faux espoirs)

Ils sont des fontaines sans eaux, des océans salés sans poissons. Ils ne sont bons que pour avaler et noyer leurs fidèles. Ils promettent la liberté pendant qu’ils sont eux-mêmes dans les liens. Ils sont esclaves de la corruption. « Un aveugle peut-il conduire un aveugle ? Ne tomberont-ils pas tous deux dans une fosse? », Demande Luc 6 :39. « Ceux qui conduisent ce peuple (ignorant) l’égarent, et ceux qui se laissent conduire se perdent », renchérit Esaïe 9 : 16.

Ayant souscrit à des pouvoirs diaboliques, reniant de ce fait la puissance du Saint-Esprit, ces faux Prophètes procèdent donc par des promesses à dormir les pieds dans l’eau bouillante. Leur voie n’est que pure désillusion.

Leurs cultes sont surtout assaisonnés de miracles et de démonstrations de pouvoirs et forces occultes dans le seul but d’impressionner leurs proies, et leur faire croire leurs promesses fallacieuses dénudées de tout fondement biblique.

Dans leurs assemblées, le focus n’est pas sur Jésus-Christ de Nazareth (dont le nom fait fléchir tous genoux, fait abaisser toutes têtes et fait confesser toutes langues sa seigneurie et sa souveraineté), ni sur le Saint-Esprit qui nous révèle la volonté de Dieu, mais plutôt sur des pratiques idolâtres et mesquines visant à appauvrir leurs fidèles et à soumettre leurs âmes au diable pour la destruction.

 

  1. Ils parlent et se comportent avec arrogance, indécence et orgueil

Prov. 16 :18Esaïe 2 :11-12 / Prov. 8 :13 / Esaïe 16 :6-7/ Esaïe 2 :17 /Mat. 23 :12)

Ils sont vulgaires et arrogants dans leurs propos. Ils sont matérialistes, exagérément audacieux et ambitieux. Ils sont irrévérencieux et aiment proférer des injures. Ils ont un complexe de supériorité : aucune considération pour les autres. Leur orgueil est sans limite. Leurs discours sont remplis de vanités et du néant. Leur orgueil ne leur permet pas de considérer les intérêts des autres. Ils prennent aussi plaisir aux propos diffamatoires, discourtois, dédaigneux, déloyaux, défensifs, démentiels, débiles et débilitants. Ils sont de purs produits de l’insolence, la prétention et la suffisance.

Ils aiment attirer l’attention des autres sur eux, ils aiment faire l’important, ils donneraient tout pour qu’on les remarque partout où ils passent. Ils sont même capables de sacrifier des êtres chers à eux afin de préserver leurs intérêts mesquins, leurs images, leurs pouvoirs et leurs biens matériels acquis par duperie, fraude, ruse et mensonges au prix de leur âme. Ils sont les principaux sujets d’adoration et de louange dans leurs couvents pendant que Jésus-Christ et le Saint-Esprit y sont bien évidemment absents.

Leurs voies sont ténébreuses, et amènent au grincement de dents, au désespoir, pleurs et agonie ; bref elles conduisent à la destruction de toutes personnes soumises à leurs autorité et doctrine.

 

  1. La séduction

Prov. 1:10/ Ps. 141: 4/ 2 Cor. 11: 3/ 1 Jn. 4: 1 / 1 Tim. 4: 1/ Mat. 24: 24-25 / Marc 13: 22-23 / 2 Pierre 2:1/ 2 Tim. 3: 6-7/ 1 Jn. 2: 18-19

Ces faux Pasteurs, Prophètes, Apôtres, Évangélistes, Docteurs et autres, traitent avec des fidèles qui dans leur immaturité et naïveté pensent avoir trouvé une bonne église où l’Esprit de Dieu serait en action. Ces fidèles n’ont pas la connaissance de la Parole de Dieu, et ils manquent cruellement de discernement. Pour eux, la présence des miracles implique forcement celle de Dieu. Erreur ! Le diable aussi fait des miracles.

Matthieu 7 : 16-17  dit : « Vous les reconnaîtrez à leurs fruits. Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ? Tout bon arbre porte de bons fruits, mais le mauvais arbre porte de mauvais fruits ». Ce passage donne un avertissement clair, mais leurs fidèles sont tellement aveuglés au point où ils ignorent la nature de l’arbre dont ils s’accrochent aux branches. Les fruits de ces arbres révélant leurs véritables natures, ne frappent pas à leurs yeux. Ils sont emportés à tout vent de séduction mentale, émotionnelle et spirituelle.

 

  1. Ils prédisent faussement l’avenir

Deutéronome 18 : 20-22

Les faux Prophètes se distinguent clairement des vrais messagers de Dieu en ceci qu’ils prédisent faussement l’avenir. Le livre de l’Apocalypse prédit la fin du monde, et par conséquent la révélation finale a déjà été écrite dans la Bible (Apocalypse 22 : 18-19).

Ils prophétisent faussement et prétendent transmettre la Parole de Dieu. Ils parlent selon leurs propres imaginations afin de séduire le peuple de Dieu qui a des démangeaisons des oreilles. Les fausses prophéties déroutent et donnent de faux espoirs ; c’est pourquoi une seule fausse prophétie avait pour châtiment la mort dans l’ancienne alliance (Deutéronome. 18 : 20 ). Le critère de validité d’une prophétie est son accomplissement complet.

 

  1. Ils sont cupides : ils aiment l’argent

1 Timothée 6 : 10/ Romains 1 : 29/ 2 Pierre. 2 : 3/ Éphésiens 5 : 5

Les questions qui viennent à l’esprit sont : pourquoi se faire payer pour les prières adressées à Dieu en faveur de quelqu’un, pour une prophétie donnée ou pour un message enseigné ? L’accomplissement de nos vœux, la réponse à nos prières ne relèvent-ils plus de la compétence de Dieu ? Matthieu 10 : 8 dit « Guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, chassez les démons. Vous avez reçu gratuitement, donnez gratuitement »

Jésus nous avertit dans Luc 16 :13 qui dit que « Nul serviteur ne peut servir deux maitres (à la fois) ; car ou il haïra l’un et aimera l’autre ; ou il s’attachera à l’un et méprisera l’autre. Vous ne pouvez servir Dieu et Mammon ».

Notez bien que Mammon signifie ‘Richesse’ en Araméen. C’est un démon de l’avarice et de la cupidité. Mammon est la personnification du pouvoir de l’argent et du matériel. Il est personnifié comme un dieu ou une idole.

Voici la liste de certaines personnes qui se sont laissé dérouter par Mammon dans la Bible :

  • Balaam, un Prophète authentique de Dieu  a vendu son don pour de l’argent.
  • Ezéchias, un roi pourtant fidèle en partie à Dieu, montra ses trésors aux Babyloniens. La suite, nous la connaissons : sa patrie fut déportée à Babylone.
  • Guehazi a préféré s’attacher à l’argent plutôt qu’à l’œuvre de Dieu. Derrière le don, il a vu une source de gain, alors que son maître Élisée lui a enseigné le contentement. Le refus des présents qui aveuglent et éloignent de Dieu.
  • Judas Iscariote est tombé à cause de 30 pièces  d’argent en vendant son maître Jésus-Christ.
  • Ananias et saphira, dans un moment de parfaite cohésion et communion fraternelle, vendent leurs biens mais retiennent une partie de cet argent pour eux, alors que cet argent devrait servir au groupe. Par cupidité ils en sont morts ayant menti au Saint-Esprit.

Pierre dit dans 2 Pierre 2 : 14-15 qu’ils ont le cœur exercé à la cupidité, et qu’ils se sont égarés  en suivant la voie de Balaam, fils de Besor, qui aima le salaire de l’iniquité. Ces faux prophètes d’aujourd’hui sont prêts à tout pour appauvrir leurs fidèles qui eux sont facilement manipulables et amoureux des miracles.

Ils proclament ce que leurs fidèles aiment entendre afin d’amasser des foules et de collecter par malice et fausses promesses leur argent et biens matériels. Ils sont sans pitié dans leurs manœuvres de dépouillement de leurs fidèles avides de miracles et souffrant de démangeaisons d’entendre des discours agréables prédits par 2 Timothée 4 : 3-5 « Car il viendra un temps où les hommes ne supporteront pas la saine doctrine; mais, ayant la démangeaison d'entendre des choses agréables, ils se donneront une foule de docteurs selon leurs propres désirs,  détourneront l'oreille de la vérité, et se tourneront vers les fables. Mais toi, sois sobre en toutes choses, supporte les souffrances, fais l'œuvre d'un évangéliste, remplis bien ton ministère ».

 

  1.  Ils pratiquent et tolèrent les péchés

     Galates 5 :19-21/Proverbes 6 : 16-19 / 1 Corinthiens 6 : 9-10

« Ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs ».

Seul le Saint-Esprit peut libérer de l’esclavage du péché (2 Cor. 3 : 17), or les faux Prophètes ne sont pas de Christ. Par conséquent, ils sont dépourvus de la puissance du Saint-Esprit pouvant leur permettre de mettre à mort  les œuvres de la chair. Ils sont incapables de se dévêtir du vieil homme par eux-mêmes.

La Bible déclare dans Jude 1: 17-19  « Mais vous, bien-aimés, souvenez-vous des choses annoncées d'avance par les apôtres de notre Seigneur Jésus-Christ. Ils vous disaient qu'au dernier temps il y aurait des moqueurs, marchant selon leurs convoitises impies; ce sont ceux qui provoquent des divisions, hommes sensuels, n'ayant pas l'esprit »

Ils trouvent leurs délices à se livrer au plaisir en plein jour ; hommes tarés et souillés, ayant les yeux pleins d’adultère et ne cessant jamais de pécher. Ils sont semblables à des brutes qui s’abandonnent à leurs penchants naturels. Ils amorcent par les convoitises de la chair et par des dissolutions. Ils sont eux-mêmes esclaves de la corruption.

Les scandales sexuels répétés de ces faux prophètes sont une lugubre illustration des conséquences du silence coupable des vrais Chrétiens et Serviteurs de Dieu. Les victimes sexuelles de ces agents du diable doivent être impérativement et sérieusement délivrées des démons de la perversité communément appelés des « âmes perverses ». Car les méfaits de ces démons sont non seulement multiples mais également très graves : possessions démoniaques, échec, brisements des mariages ou fiançailles, stagnation ou faillite dans les affaires et commerces, célibat, stérilité et pire encore la folie ou la mort.

 

Conclusion 

La vie de débauche et d’escroquerie de ces antéchrists fait froid dans le dos quand l’on considère qu’ils sont conscients du fait qu’ils ne servent pas Dieu, mais cherchent uniquement à s’enrichir aux détriments de la multitude qu’ils veulent conduire avec eux en enfer.

Il en est plusieurs qui se conduisent en ennemis de la croix. Leur fin sera la perdition. Ils ont pour Dieu leur ventre, ils mettent leur gloire dans ce qui fait leur honte, ils ne pensent qu’aux choses mondaines (Phil. 3 : 18-19).

Il est facile de détecter certains par leurs folies, leurs extravagances, leurs avidités charnelles et leurs doctrines périlleuses. Cependant, il y en a d’autres plus rusés et discrets quoique dangereux. Mais leurs mauvais fruits seront tout de même évidents à qui sait les distinguer.

« C’est pour la liberté que Christ nous a affranchis, Demeurez donc fermes, et ne vous laissez pas mettre de nouveau sous le joug de la servitude » (Gal.5 : 1)

Ils sont dangereux, ces loups ravisseurs. « C'est pourquoi, Sortez du milieu d'eux, Et séparez-vous, dit le Seigneur; Ne touchez pas à ce qui est impur, Et je vous accueillerai. Je serai pour vous un père, Et vous serez pour moi des fils et des filles, dit le Seigneur Tout-Puissant » (2 Cor. 6 :17-18)

« Que dirons-nous donc? Demeurerions-nous dans le péché, afin que la grâce abonde? Loin de là! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché? » (Romains 6 :1-2).

« Je vous exhorte donc, frères, par les compassions de Dieu, à offrir vos corps comme un sacrifice vivant, saint, agréable à Dieu, ce qui sera de votre part un culte raisonnable. Ne vous conformez pas au siècle présent, mais soyez transformés par le renouvellement de l'intelligence, afin que vous discerniez quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait » (Rom. 12 : 1-2)

Fuyez donc ces loups ravisseurs déguisés en agneaux. Ceux qui étaient ou sont sous leurs leaderships doivent non seulement s’en éloigner, mais plus encore chercher une véritable assistance auprès d’un vrai Serviteur de Dieu pour leur délivrance. Il n’est pas trop tard, car Dieu peut encore vous reprendre, vous pardonner et vous nettoyer de toute souillure comme ce fut le cas du fils prodigue qui retourna à son père en toute humilité, regret et remords.

« Ayant donc de telles promesses, bien-aimés, purifions-nous de toute souillure de la chair et de l'esprit, en achevant notre sanctification dans la crainte de Dieu »


 

 

 

 

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 19/04/2021