Prière pour marcher dans la sanctification

 

Père céleste, je te béni de ce que, nous qui étions jadis loin, nous avons été rapprochés par le sang de Christ (Ephésiens 2.13). Car nous étions morts par nos offenses, mais tu nous as rendu la vie, en nous faisant grâce pour toutes nos offenses (Colossiens 2.13, Ephésiens 2.1). Car nous avons tous péché et nous étions privés de la gloire de Dieu (Romains 3.23).

Mais aujourd’hui,  je te loue, Oh Père, de ce que j’ai désormais une libre entrée dans ton sanctuaire, par la route nouvelle que Christ a inaugurée pour moi au travers du voile de sa chair, par le moyen de son sang.

Je m’approche donc en ce jour, avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi, le cœur purifié d’une mauvaise conscience et le corps lavé d’une eau pure (Hébreux 10.20-22).

Je te béni de ce que tu as condamné le péché dans la chair, en envoyant ton propre fils dans une chair semblable à celle du péché (Romains 8.3). Et lui qui n’as point connu le péché, tu l’as fait devenir péché pour nous, afin que nous devenions en lui justice de Dieu (2 Corinthiens 5.21)

Je reconnais, Seigneur, que mon vieil homme a été crucifié avec Christ à la croix, afin que le corps du péché fut détruit, pour que je ne sois plus esclave du péché (Romains 6.6).

Je confesse donc que si je vis, ce n’est plus moi qui vis, mais c’est Christ qui vit en moi (Galates 2.20). Ayant été affranchi du péché, je suis désormais esclave de la justice de Dieu (Romains 6.18).

Je déclare que le péché ne règnera plus dans mon corps mortel et que je n’obéirai plus à ses convoitises (Romains 6.12). Car je suis mort au péché par l’œuvre achevée de Christ à la croix (Romains 6.2), et celui qui est mort est libre du péché (Romains 6.7). Je me regarde donc comme mort au péché et comme vivant pour Dieu en Jésus-Christ (Romains 6.11).

Je viens devant toi Père, reconnaître que je suis faible dans ma chair, mais je viens demander ta puissance qui s’accomplit dans mes faiblesses (2 Corinthiens 12.9). Donne-moi la force de résister au mal et au tentateur. Je prie que tu me donnes selon la richesse de ta gloire d’être puissamment fortifié par ton Esprit dans l’homme intérieur (Ephésiens 3.16). Car tu dis que l’esprit est bien disposé mais la chair est faible (Marc 14.38).

Affermis-moi dans mes volontés (décisions) afin que je sois enraciné et fondé en toi, dans ta parole et que je puisse croitre par la connaissance de Dieu, armé pour tenir ferme contre les ruses du diable.

Aide-moi à me séparer des choses profanes de ce monde et des convoitises charnelles  qui font la guerre à mon âme (1 Pierre 2.11). Détruis en moi les forteresses de pensée qui me retiennent captif et qui m’empêchent de parvenir à la connaissance de Christ (2 Corinthiens 10.5).

Conduis-moi par ton esprit à expérimenter la révélation profonde de la parole de Dieu afin que je reçoive l’intelligence spirituelle et que je sois libéré de toute forme d’esclavage du péché (Psaumes 119.130, Jean 8.32). Remplis-moi de la connaissance de ta volonté en toute sagesse et intelligence spirituelle (Colossiens 1.9).

Pardonne-moi toutes mes faiblesses, tous mes manquements, toutes mes fautes, mes pensées mauvaises et l’état de mon cœur. Je demande que mon cœur et mes pensées soient gardés purs en Jésus-Christ, par ta paix qui surpasse toute intelligence (Philippiens 4.7).

Purifie ma conscience des œuvres mortes par le sang de Christ, afin que je puisse te servir, toi le Dieu vivant (Hébreux 9.14). Car tu ne nous as pas appelés à l’impureté ou à l’impudicité  mais à la sanctification (1 Thessaloniciens 4.3,7).

Car tu nous as choisi  dès le commencement pour le salut, par la sanctification de l’Esprit et par la foi en la vérité, afin que nous devenions obéissants et que nous participions à l’aspersion du sang de Jésus-Christ (2 Thessaloniciens 2.13, 1 Pierre 1.2)

C’est pourquoi, je désire chaque jour, me purifier de toute souillure de la chair et de l’esprit, en achevant ainsi ma sanctification dans la crainte de Dieu (2 Corinthiens 7.1). Aide-moi Seigneur à posséder mon corps dans la sainteté et dans l’honnêteté (1 Thessaloniciens 4.4)

Conduis-moi par l’Esprit de Dieu, à me dépouiller du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses et à être renouvelé dans l’esprit de mon intelligence ((Ephésiens 4.22-23).

Donne-moi de revêtir l’homme nouveau créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité.  (Ephésiens 4.24)

Ayant été affranchi du péché, par l’œuvre achevée de Christ à la croix, je désire être désormais ton serviteur, en ayant pour fruit la sainteté et pour fin la vie éternelle (Romains 6.22).

Affermis mon cœur dans la foi et dans la Parole, afin que je sois pur et irréprochable dans la sainteté devant toi, lors de l’avènement de mon Seigneur Jésus-Christ (A Thessaloniciens 3.13)

Père de grâce, je prie que tu me donnes un cœur sage et intelligent, afin que la sagesse se manifeste par ma bouche, et que l'accroissement de mon savoir paraisse sur mes lèvres (Proverbes 16.23).

Ouvre mes lèvres, et ma bouche Publiera ta louange (Psaumes 51.17). Ma bouche publiera ta justice, ton salut, chaque jour, car j'ignore quelles en sont les bornes (Psaumes 71.15). Donne-moi  une langue exercée, afin que je sache soutenir par la Parole, celui qui est abattu (Esaïe 50/4).

Qu’on n'entende de moi ni paroles déshonnêtes, ni propos insensés, ni plaisanteries, choses qui sont contraires à la bienséance; mais que de ma bouche sortent plutôt des actions de grâces continuelles pour mon Seigneur Dieu, par Jésus-Christ (Ephésiens 5/4).

Seigneur, aide moi à garder mes lèvres dans la pureté, et qu'il ne sorte de ma bouche aucune parole mauvaise, mais, s'il y a lieu, quelque bonne parole, qui serve à l'édification et communique une grâce à ceux qui l'entendent (Ephésiens 4/29).

Accorde-moi la grâce de faire toutes choses sans murmures, et sans disputes; afin d’être sans reproche, et pur, Et d’être un enfant de Dieu, irrépréhensible au milieu de la génération corrompue et perverse, parmi laquelle je reluis comme un flambeau qui porte devant lui la parole de la vie (Philippiens 2/15).

Que ma parole soit toujours accompagnée de grâce, assaisonnée de sel, afin que je sache comment il faut répondre à chacun, et tout cela par l’aide de mon Seigneur le Saint-Esprit et pour la gloire de Dieu mon Père (Colossiens 4/6)

Je suis persuadé Seigneur que toi qui as commencé en moi cette bonne œuvre, tu la rendras parfaite pour le jour de Jésus-Christ (Philippiens 1.6).

Toi le Dieu de toute grâce qui m’a appelé en Jésus-Christ à ta gloire éternelle, tu me perfectionneras toi-même, tu m’affermiras, me fortifieras, et me rendras inébranlable en toutes choses dans le nom puissant de Jésus-Christ (1 Pierre 5.10).

Amen !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 22/06/2021