La vie éternelle: la connaissance de Dieu

Plusieurs croient que la vie éternelle veut dire "l'existence éternelle" autrement dit une existence qui n'a pas de fin. D'autres voient la vie éternelle comme "la vie dans l'au delà ou dans le ciel", ce qui ne correspond pas à la définition que donne la bible. Que nous dit la Bible? La vie éternelle est définie dans Jean 17.2 qui dit ceci: "Or la vie éternelle, c'est qu'ils te connaissent ("ginosko" en grec), toi le seul vrai Dieu, et celui que tu as envoyé, Jésus-Christ". La vie éternelle est donc la connaissance de Dieu. Celui qui a la vie éternenelle n'est ni plus ni moins celui qui connait Dieu. 

 

La connaissance de Dieu

Le verbe grec utilisé par Jésus dans Jean 17.2 et qui est traduit en français par "connaitre" est le verbe "ginosko". Ce même verbe est utilisé dans la bible pour désigner l'union intime d'un homme et d'une femme. Dans Genèse 4.1, c'est le même verbe "connaitre" qui a été utilisé pour dire que Adam a eu des relations intimes avec Eve. Connaitre donc Dieu et son fils, en ce qui concerne la vie éternelle, ce n'est pas avoir des connaissances théologiques ou bibliques sur Dieu. C'est plutôt être dans une union spirituelle avec le Père et le Fils Jésus, selon qu'il est écrit: "celui qui s'attache au Seigneur est avec lui un seul esprit" (1 Corinthiens  6/17).  Lorsqu'on dit qu'un homme a connu une femme cela veut dire leurs chairs se sont  unies physiquement pour devenir une seule et  même chair. De la même façon, un homme connait Dieu et son fils lorsque son esprit s'unit avec eux.  D'ailleurs, l'Eglise de Christ est appelé l'Epouse de Christ, ce qui confirme cette analogie (Apocalypse 19.7). Cette union se produit lorsque le Père et le fils demeurent dans l'esprit de l'homme. 

 

Christ dans l'esprit de l'homme produit la vie

La vie éternelle est en Jésus-Christ (1 Jean 5.11-12) et est Jésus lui-même (1 Jean 5.2, Jean 14.6). C'est pourquoi "celui qui a le Fils a la vie; celui qui n'a pas le Fils de Dieu n'a pas la vie." (1 Jean 5.12).  "Car, comme le Père a la vie en lui-même, ainsi il a donné au Fils d'avoir la vie en lui-même" (Jean 5.26). Le Père et le Fils sont ceux qui ont la vie en eux-même. C'est pourquoi la demeure de Christ dans l'esprit de l'homme produit la vie. Mais comment se fait cette demeure de Christ en nous?

  • Christ demeure en celui qui nait de nouveau: Celui qui croit en Jésus a la vie éternelle car il nait de nouveau et passe de la mort à la vie  (Jean 6/40). Il devient l'habitation de Dieu car l'Esprit de Dieu demeure en lui (1 Corinthiens 3/16, Ephésiens 2/22). En effet, nous savons que Dieu demeure en nous par l'Esprit qu'll nous a donné (1 Jean 3/24). La vie de Christ est chez celui qui a l'Esprit de Dieu.  Le Saint-Esprit s'appelle "l'Esprit de vie". car c'est l'Esprit qui vivifie  (Romains 8/2, Jean 6/63). Celui qui n'a pas l'Esprit de Christ ne lui appartient pas (Romains 8/9). 

 

  • Christ demeure chez celui qui l'aime et garde sa parole: Le Seiigneur Jésus dit "Si quelqu'un m'aime, il gardera ma parole, et mon Père l'aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui". Le Père et le Fils viennent donc demeurer chez celui qui garde la parole du Fils. Celui donc qui n'e garde pas la Parole de Dieu rejette la vie de Dieu car les paroles de Christ qui sont vie (Jean 6.63). 

 

  • Christ demeure chez celui qui boit sa chair et son sang (Jean 6/56): Participer au saint repas de Christ permet de renouveler perpétuellement notre alliance avec lui. Celui qui boit la chair et le sans de Jésus a la vie éternelle car la vie est dans le sang et il sera ressuscité au dernier jour (Jean 6/44). 

 

  • Christ  demeure chez celui aime son prochain: Celui qui demeure dans l'amour, demeure en Dieu (1 Jean 4/16). La vie de Dieu n'est donc communiquée que si nous marchons dans l'amour. En effet, "nous savons que nous sommes passés de la mort à la vie parce que nous aimons les frères. Celui qui n'aime pas demeure dans la mort" (1 Jean 3.14).  La connaissance de Dieu c'est à dire la vie éternelle n'est pas chez celui qui n'aime pas son prochain.  "Celui qui n'aime pas n'a pas connu Dieu car Dieu est amour" (1 Jean 4.8). C'est pourquoi le rôle du Saint-Esprit est de répandre l'amour de Dieu dans nos coeurs (Romains 5/5). Le signe qui montre véritablement que nous sommes disciples de Christ est l'amour (Jean 13/35).  C'est  l'amour qui différencie les enfants de Dieu des enfants du diable (1 Jean 3.10). 

 

 

En conclusion

Il est écrit certes que quiconque croit en Jésus a la vie éternelle (Jean 3.36). Toutefois, le verbe "croire" fait allusion ici à la foi et non à la simple croyance qu'il y a un seul Dieu, car les démons aussi croient mais ils n'ont pas la vie éternelle (Jacques 2.19). La foi associe donc la croyance et la démonstration par des oeuvres(Hébreux 11.1). En effet, la foi est morte sans les oeuvres (Jacques 2.26). Avoir  une foi morte ne signifie pas qu'on ne croit pas en Christ. Une foi morte est une foi qui exixte bel et bien mais qui n'est toutefois pas associée à des oeuvres. 

Les oeuvres que nous devons pratiquer sont en lien avec l'amour selon qu'il est écrit: "C'est d'avoir la foi, une foi qui se traduit par des actes d'amour" (Galates 5.6). L'amour est la "loi" de la foi; c'est le nouveau commandement que Christ nous a laissé dans la nouvelle alliance (Jean 13/34, 2 Jean 1/5) .

La Parole de Dieu nous demande de "combattre le bon combat de la foi pour saisir la vie éternelle" (1 Timothée 6.12). Ce combat consiste justement à pratiquer l'amour au quotidien afin que notre foi  soit vivante et non morte. Seule une foi vivante peut saisir la vie éternelle,  car c'est l'amour qui rend la foi opérante (Galates 5.6). 

L'amour est par ailleurs le fruit de l'Esprit (Galate 5/22). Ainsi, celui qui sème pour l'Esprit moissonnera la vie éternelle, tandis que celui qui sème pour la chair moissonnera la corruption c'est à dire la mort (Galates 6.8). Semer pour l'Esprit consiste à produire le fruit de l'Esprit qui est l'Amour.  Retenons que dans la pratique,  celui qui ne marche pas dans l'amour demeure dans toujours dans la mort  même s'il est né de nouveau et que l'Esprit de Dieu habite en lui.  "Quiconque hait son frère [...] n'a pas la vie éternelle devant lui et il  est  toujours dans les ténèbres" (1 Jean 3.15,  Jean 2/11). 

En somme la vie éternelle est la connaissance de Dieu, et cette connaissance n'est véritable que chez celui qui marche dans l'amour de Christ (1 Jean 4/7-8). Amen!

 

 

 

Accéder à tous nos cours

Vous êtes nouveau sur cette plateforme? N'hésitez pas à créer votre compte-membre  pour accéder gratuitement à tous nos cours en ligne. 

Je crée mon compte

Commentaires (1)

Agbetse komi
  • 1. Agbetse komi | 24/07/2019
Amen

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 07/06/2021