La connaissance de la vérité

Qu'entend-on par "connaissance  de la vérité?

Dans Jean 8/32, le Seigneur Jésus dit aux disciples qui ont cru en lui : «  vous connaîtrez la vérité, et la vérité vous affranchira ».Le verbe « Connaitre » dans ce passage traduit le terme « Ginosko ». Ce terme signifie en effet " Apprendre à connaître, venir à la connaissance". Son deuxième sens fait allusion à la relation sexuelle entre un homme et une femme. Exemple dans  Matthieu 1/25 : Il (Joseph) ne la (Marie)  connut (ginosko) point jusqu'à ce qu'elle eût enfanté un fils, auquel il donna le nom de Jésus.

La connaissance dont on parle ici n’est pas le savoir intellectuel d’une chose. Il s’agit plutôt d’une révélation profonde qui renouvelle l’intelligence spirituelle  et induit un changement de vie. Le savoir simple ne change pas la vie d’une personne. La preuve est qu’en général l’homme sait ce qui est bien ne le pratique pas forcément. Par contre celui qui a la révélation de la vérité  parvient à une transformation de sa pensée et de ses actes.

Connaitre (ginosko) la vérité, c’est aussi " épouser la vérité" en faisant un avec elle dans la pratique, car ce terme fait allusion à la relation intime entre un homme et une femme. 

Quant à la vérité, elle est avant tout une personne : Jésus-Christ ! (Jean 14/6). Il n’y a point de vérité en dehors de sa personne. C’est donc de Christ que sort ce qui est vrai, et il nous a révélé la vérité par sa Parole (les saintes écritures). Toutefois la vérité est voilée pour quiconque n’en a pas la révélation.

Comment parvenir à la connaissance de la vérité ?

Jésus donne 2 moyens complémentaires de parvenir à la connaissance de la vérité :

Demeurer dans sa parole (Jean 8/31), c’est-à-dire méditer sa parole continuellement et la vivre en pratique. « Mettez en pratique la parole, et ne vous bornez pas  à l'écouter, en vous trompant vous -mêmes par de faux raisonnements » nous dit Jacques 1/22.

Demeurer dans l’enseignement du Saint-Esprit (Jean 14/26). Car, Il ne suffit pas de lire les écritures pour avoir la révélation. C’est la personne du Saint-Esprit qui nous en donne le sens profond, car la lettre tue mais l’Esprit vivifie (2 Corinthiens 3/6).

Que permet la connaissance de la vérité ?

Jean 8/32-34 nous révèle que la connaissance de la vérité nous affranchit du péché dont nous étions esclaves. Or, l’esclavage du péché tient sur le mensonge du diable. La révélation de la vérité met donc à nu le mensonge du diable qui nous retenait captif dans nos pensées. Elle nous permet d’avoir une pensée renouvelée et  d’obéir désormais à la vérité de Dieu. C'est pour cela que nous devons renverser les raisonnements et toute hauteur qui s'élève contre la connaissance de Dieu, et amener  à l'obéissance de Christ, toute pensée captive qui est en nous (2 Corinthiens 10/5).

En conclusion

La connaissance de la vérité est une quête que doit avoir tout disciple de Christ selon Jean 8/32. Elle se fait en demeurant perpétuellement dans la Parole de Christ et en communiant avec le Saint-Esprit.

Cette connaissance n'est pas une accumulation de savoir théologique ou biblique qui enfle d'orgueil (1 Corinthiens 8/1). Elle est plutôt une révélation de la Parole de Christ qui produit un renouvellement de notre mentalité et une transformation de notre homme intérieur afin que nous parvenions à la ressemblance parfaite de Christ en touts points.

Que cela soit notre partage au nom de Jésus !

Ajouter un commentaire