Suivre Jésus-Christ pour les bonnes raisons

 

Introduction

Plusieurs suivent Jésus, mais tous ne le suivent pas pour les mêmes raisons. Cela dépend de l’Evangile auquel on a cru au départ. Si le message de l’Evangile auquel on a cru appelait à la repentance et prêchait le Royaume de Dieu alors ce message nous amènerait à suivre Jésus pour la vie éternelle, le don gratuit de Dieu. Mais si malheureusement le message qui nous a été prêché était plutôt séducteur et nous proposait une réussite dans notre vie terrestre grâce à Jésus alors nous le suivrions dans ce cas pour de mauvaises raisons. Certes, nous avons tous des projets sur cette terre et nous ne sommes pas tenus d’abandonner toute ambition de vie ici-bas pour suivre Jésus. Il convient toutefois de comprendre que celui qui suit Jésus soupire à beaucoup plus que les choses terrestres qui peuvent être d’ailleurs légitimes comme le mariage, un foyer heureux avec des enfants, une situation professionnelle épanouie, un cadre de vie confortable, une bonne santé, etc… Mais si c’est pour obtenir ces faveurs terrestres légitimes que nous avons suivi Jésus, nous finirons par l’abandonner. Car la vie du disciple de Christ n’a rien de complaisant.

 

Jésus, un Sauveur pour les perdus

C’est une parole certaine et entièrement digne d’être reçue, que Jésus-Christ est venu dans le monde pour sauver les pécheurs (1 Timothée 1.15). En effet, Jésus n’est pas venu sauver ceux qui se croient justes ou bons à tort, car nul n’est juste pas même un seul (Romains 3.10). Ceux donc qui reconnaissent qu’ils sont pécheurs et par conséquent perdus recherchent un Sauveur. C’est pour cela que l’Evangile est pour les pauvres en esprit c’est-à-dire les personnes qui ont faim et soif de Dieu, ceux qui reconnaissent qu’ils ne sont rien sans Dieu. Jésus lui-même disait d’ailleurs : « Je ne suis pas venu appeler à la repentance des justes, mais des pécheurs » (Luc 5.32).

Suivre Christ nécessite de reconnaître au préalable que l’on est un pécheur et que l’on est perdu. Ce socle précis permet de le suivre pour le salut et non pour des choses secondaires. « Que servirait-il à un homme de gagner tout le monde, s’il perdait son âme ? Ou que donnerait un homme en échange de son âme ? » (Matthieu 16.26). Et pourtant nombreux sont ceux qui courent après le gain du monde et mettent en second plan le salut de leurs âmes. Cherchons premièrement le Royaume et la justice de Dieu, et toutes ces choses nous seront données par-dessus (Matthieu 6.33).

 

L’ordre de mission de Jésus

Dans Jean 12.49-50 nous voyons le commandement précis que le Seigneur Jésus a reçu du Père comme ordre de mission : « Car je n’ai point parlé de moi-même ; mais le Père, qui m’a envoyé, m’a prescrit lui-même ce que je dois dire et annoncer. Et je sais que son commandement est la vie éternelle. C’est pourquoi les choses que je dis je les dis comme le Père me les a dites ».

En effet, Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son fils unique afin que quiconque croit en lui, ne périsse point mais qu’il ait la vie éternelle (Jean 3.16). C’est pourquoi la promesse que Jésus nous a faite à nous qui l’avons suivi, c’est la promesse de la vie éternelle (1 Jean 2.25). Bien-aimés dans le Seigneur, prenons conscience que Jésus n’a pas d’autres objectifs pour nous que la vie éternelle. Toute promesse  qu’un prédicateur nous aurait faite au nom de Jésus, en dehors de la vie éternelle, et pour laquelle nous sommes toujours en attente et peut-être même déçue doit être reconsidérée en tenant compte des Saintes Ecritures. 

La vie éternelle est le but ultime de Dieu pour quiconque car le salut de l’âme passe avant tout le reste. Il n’empêche que Dieu nous bénisse  dans les choses de la vie quotidienne. Et cette bénédiction n’est pas spécifique aux chrétiens. Dieu fait grâce à qui il veut, et il fait lever le soleil sur les bons comme les méchants. Prétendre que le Christianisme est la porte d’accès aux bénédictions terrestres est un mensonge car nous voyons bien que les païens ou les méchants prospèrent dans bien de domaines. Mais il leur manque une chose qu’ils ne peuvent obtenir sans Jésus-Christ : c’est le salut de Dieu. Sans ce salut, tout ce que nous avons sur cette terre n’est que vanité. Car nous ne quitterons pas cette terre avec tout ce que nous avons acquis. Ces choses resteront et périront un jour. Quant à notre âme, qu’en sera-t-il ?

 

Suivre Jésus pour la vie éternelle

Plusieurs disciples de Jésus l’abandonnèrent à cause de ses paroles, mais Simon Pierre quant à lui dit au Seigneur : « À qui irions-nous ? Tu as les paroles de la vie éternelle » (Jean 6.68). La différence entre Pierre et les disciples qui ont abandonné Jésus vient du fait que Pierre suivait Christ pour la vie éternelle tandis que les autres le suivaient pour d’autres motifs.

Jésus fera ce reproche à certains qui le suivaient juste pour de la nourriture : « En vérité, en vérité, je vous le dis, vous me cherchez, non parce que vous avez vu des miracles, mais parce que vous avez mangé des pains et que vous avez été rassasiés. Travaillez, non pour la nourriture qui périt, mais pour celle qui subsiste pour la vie éternelle, et que le fils de l’homme vous donnera » (Jean 6.26). Nous ne devons pas suivre Jésus pour les choses périssables mais pour la vie éternelle et les autres choses nous seront données par-dessus.

Celui qui suit Christ pour la vie éternelle demeurera ferme malgré les oppressions et les difficultés car il sait que son espérance pour la vie éternelle n’est pas vaine. Car on ne peut avoir la vie éternelle chez nul autre que Jésus-Christ. Or, il est possible d’avoir les choses de cette vie terrestre par d’autres moyens. C’est pour cela que si certains n’obtiennent pas ce qu’ils désirent par Jésus, ils changent de direction et vont voir ailleurs. C’est normal, car Christ n’est pas le chemin pour avoir les choses terrestres. La preuve est que plusieurs païens ont la réussite dans cette vie sans suivre Jésus. Mais si c’est pour  la vie éternelle que nous suivons Christ, il ne nous est pas possible de l’abandonner puisque nous savons qu’« il n’y a de salut en aucun autre ; car il n’y a sous le ciel aucun autre nom qui ait été donné parmi les hommes, par lequel nous devions être sauvés » (Actes 4.12). Jésus-Christ est en effet, le seul chemin qui mène à la vie éternelle et nul ne peut venir au Père que par lui (Jean 14.6). C’est pourquoi Jésus dit à ses disciples: « Si quelqu’un veut venir après moi, qu’il renonce à lui-même, qu’il se charge de sa croix et qu’il me suive » (Matthieu 16.24).

 

Conclusion

Ne suivons pas Jésus pour une espérance autre que celle de la vie éternelle. Nous risquerions de l’abandonner dans les moments difficiles, surtout si nos attentes ne sont pas satisfaites.  L’espérance qui ne trompe point est celle de la vie éternelle car c’est cela la promesse que Christ nous a faite (Romains 5.5, 1 Jean 2.25).

Quant aux bénédictions terrestres, elles ne sont que de simples grâces que Dieu est libre de nous accorder ou non, et elles ne sont d’ailleurs pas spécifiques aux chrétiens. Les bénédictions qui sont spécifiques aux chrétiens sont des bénédictions spirituelles qui nous sont réservées dans les lieux célestes. En effet, l’héritage donné par Dieu à ceux qui sont en Christ, est un héritage qui ne se peut ni corrompre, ni souiller, ni flétrir, lequel nous est réservé dans les cieux (1 Pierre 1.4). C’est pourquoi, ne nous amassons pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent ; mais amassons-nous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point et où les voleurs ne percent ni ne dérobent (Matthieu 6.19-20). Car le Royaume de Dieu, ce n’est pas le manger et le boire, mais la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit (Romains 14.17). Cherchons donc premièrement le Royaume et la justice de Dieu et toutes les autres choses (terrestres) nous serons données par-dessus (Matthieu 6.33)

Si nous sommes ressuscités avec Christ, cherchons les choses d’en haut, où Christ est assis à la droite de Dieu. Affectionnons-nous aux choses d’en haut, et non à celles qui sont sur la terre (Colossiens 3.1-2). Amen !

 

Commentaires (12)

jr28
  • 1. jr28 | 15/09/2021
wow,je suis tres edifie a travers ce message. Je prie le Seigneur afin d'ouvrir plus mon coeur pour apprendre la parole de Dieu. merci beaucoup a vous EBC!
ebc-ecole
  • ebc-ecole | 16/09/2021
Amen merci beaucoup
Alexandraa
  • 2. Alexandraa | 21/07/2021
Amen ! Merci pour cette plateforme qui m'aide dans la connaissance de Jésus Notre Seigneur. Je vous aime, je rends grâce à Dieu pour cette plateforme . Soyez abondamment bénis
2442
  • 3. 2442 | 27/06/2021
suivre jésus pour les bonnes raisons c est vrais car a défaut , beaucoup de chrétiens reste charnel cependant, en sachant le but nous somme bien outille pour être des chrétien spirituel . merci pour l enseignement
kito
  • 4. kito | 20/06/2021
Je rends grâce à Dieu qui m'a orienté vers cette plateforme qui m'édifit beaucoup.Merci pour ce merveilleux t'enseignement soyez béni
SYL13
  • 5. SYL13 | 14/05/2021
Jésus un Sauveur pour les perdus: Merci de nous montrer le chemin qui mène à la vie éternelle. Nous avons besoin de toi Seigneur comme notre sauveur et notre salue. (1 Jean 4 V 16):Et nous nous avons connu l'amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour et celui qui demeure dans l'amour demeure en Dieu et Dieu demeure en lui.
ghis1234
  • 6. ghis1234 | 03/11/2020
Amem
Ka01
  • 7. Ka01 | 07/10/2020
Amen gloire soit rendu à notre seigneur Elohim
ORB9
  • 8. ORB9 | 24/09/2020
Suivre Jésus Christ est une nécessité pour notre salue car c'est à travers notre Père céleste qui a tout rendu disponible par son don du saint esprit que nous savons qu'il est notre suffisance et en lui nous aurons la vie éternel. Nous avons plus que besoin de Jésus Christ comme Sauveur et Seigneur pour notre salue.
Sovoessi
  • 9. Sovoessi | 09/09/2020
Suivre Jésus-Christ pour le salut , la vie éternelle qu' Il donne et non pour quelques autres raisons
Sou31
  • 10. Sou31 | 21/08/2020
Amen, nous sommes tous pecheurs donc nous avons besoin Jesus Christ comme Sauveur
Germaine79
  • 11. Germaine79 | 16/05/2020
Amen

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 24/05/2020