Le coeur et l'esprit

Le cœur et l’esprit de l’homme sont uns. Les deux ne sont pas dissociés. Le cœur de l’homme est la partie la plus profonde de l’être humain, bien plus profonde que l’âme. C’est là que réside toutes les pensées les plus cachées de notre être et qui définissent qui nous sommes véritablement. C’est pourquoi, c’est le cœur (l’esprit) de l’homme qui se convertit à Dieu lorsque nous venons à Christ. Il circoncit notre cœur par sa Parole et par l’œuvre du Saint-Esprit, afin d’y demeurer pour toujours. En effet, Christ habite, par la foi,  dans le cœur (l’esprit) de ceux qui sont nés de nouveau (Ephésiens 3/17). Dieu grave aussi ses lois sur les tables de notre cœur et non plus sur des tables de pierre comme c’était le cas dans l’ancienne alliance.: « Je vous donnerai un coeur nouveau, et je mettrai en vous un esprit nouveau; j'ôterai de votre corps le coeur de pierre, et je vous donnerai un coeur de chair », dit l’Eternel (Ezechiel 36/26).

Quant à David il disait : « Je serre ta parole dans mon coeur, Afin de ne pas pécher contre toi » (Psaumes 119/11). La Parole de Dieu doit avant tout être dans notre cœur. A quoi cela nous sert-il de connaitre des versets bibliques par l’intelligence si ces versets ne pénètrent pas au-dedans de  nous et ne nous renouvellent pas ?

Aussi, sachons que quand Dieu nous parle, il parle d’abord à notre cœur. Dans Osée 2/14, l’Eternel dit du peuple Israël: « C'est pourquoi voici, je veux l'attirer et la conduire au désert, et je parlerai à son cœur ». Il n’est pas étonnant que les paroles que Dieu nous adresse personnellement montent dans notre cœur au plus profond de nous sans qu’on entende forcément une voix audible. Car c’est notre cœur qui doit recevoir sa Parole. C’est dans nos cœurs qu’il y a nos oreilles spirituelles.

 Si Dieu parle à notre cœur, nous aussi nous parlons selon l’abondance de notre cœur (Matthieu 12/34). Ce qui sort de notre bouche n’est que le reflet de ce qui est caché en nous, et parfois nous n’en sommes pas toujours conscients. C’est pourquoi, nous sommes parfois surpris de sortir des paroles désagréables que nous n’aurions jamais imaginées. C’est la preuve que ce sont ces pensées qui remplissent notre cœur. Jérémie 17/9 dit que  « Le coeur est tortueux par-dessus tout, et il est méchant : Qui peut le connaître ? ». Nous ne savons pas toujours les choses qu’il ya dans notre cœur. David faisait cette prière à Dieu : « Sonde-moi, Eternel ! éprouve-moi, Fais passer au creuset mes reins et mon cœur » (Psaumes 26/2). C’est une prière qui nous permet d’avoir la révélation des choses les plus cachées, enfouis en nous et qui doivent pourtant être détruites, déracinées si elles y sont. Nous devons donc demander à Dieu, (comme le faisait David) de nous sonder, mais aussi de créer en nous un cœur pur et un esprit bien disposé (Psaumes 51/12).

Pour connaitre votre cœur, prêtez attention à vos paroles et à vos actions car elles sont le reflet des pensées de votre cœur. Dans Matthieu 15/18-20 , le Seigneur Jésus disait : « Mais ce qui sort de la bouche vient du coeur, et c'est ce qui souille l'homme. Car c'est du coeur que viennent les mauvaises pensées, les meurtres, les adultères, les impudicités, les vols, les faux témoignages, les calomnies.  Voilà les choses qui souillent l'homme; mais manger sans s'être lavé les mains, cela ne souille point l'homme ».

Aussi, lorsque nous nous approchons de Dieu, « approchons-nous avec un coeur sincère, dans la plénitude de la foi, les coeurs purifiés d'une mauvaise conscience » (Hébreux 10/22). car si notre coeur nous condamne, Dieu est plus grand que notre coeur, et il connaît toutes choses (1 Jean 3/20-21). Qu’aucune racine d’amertume ne soit trouvée dans nos cœurs (Hébreux 12/15). Si un frère nous a blessé, pardonnons-lui et ne méditons pas des pensées mauvaises contre lui et ne murmurons pas, mais pardonnons-lui en le recommandant à Dieu.

Honorons Dieu de tout notre cœur et non par de belles paroles hypocrites. Ne soyons pas un peuple qui honore Dieu des lèvres, Mais dont le coeur est éloigné de lui (Matthieu 15/8). Approchons nous de Dieu avec un cœur pur. « Heureux ceux qui ont le coeur pur, car ils verront Dieu ! » (Matthieu 5/8). Tout ce que vous faites, faites-le de bon coeur, comme pour le Seigneur et non pour des hommes (Colossiens 3/23). Gardons nos cœurs plus que toute autre chose car du coeur viennent les sources de la vie (Proverbes 4/23). Amen !

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 27/11/2019