L’Amour de Dieu, l’Amour du monde

Les enfants de Dieu et le monde: deux camps distincts

Le premier chapitre de l’évangile de Jean nous dit qu’Au commencement était la Parole et la parole était avec Dieu, et la parole était Dieu. Cette parole s’est faite chair et a habité parmi les hommes. Cette parole était dans le monde, et le monde a été fait par elle, mais le monde ne l'a point connue (Jean 1/10). Cette parole, est notre Seigneur Jésus-Christ. Mais le monde n’a pas connu cette parole qui est Jésus.

1 Jean 5/19 dit : «  Nous savons que nous sommes de Dieu, et que le monde entier est sous la puissance du malin ». Frères et sœurs, il est important que nous discernions que deux camps spirituels existent sur cette terre : le camp de ceux qui sont de Dieu et le camp de ceux qui sont du monde. Et ces deux camps ne se touchent pas. Ils ne se côtoient pas. Nous ne parlons pas ici, du monde en temps qu’univers physique, mais nous parlons du monde comme étant une entité spirituelle, un groupe de gens qui se sont rendus ennemis de Dieu, parce qu’ils ont rejeté le fils de Dieu vivant. Et quiconque rejette le fils de Dieu, rejette Dieu lui-même, car le fils et le père sont uns. Vous ne pouvez aimer le Père et haïr le fils. Vous ne pouvez pas dire que vous honorez le Père et refuser d’honorer le fils, car il est écrit que nous devons honorer le fils comme le père. Et quiconque n’honore pas Jésus-Christ, ne se prosterne pas devant lui mais dit connaitre Dieu est un menteur. Car, il est écrit que le nom de Jésus est au dessus de tout nom et qu’au nom de Jésus tout genou dans le ciel, et sur la terre doit fléchir. Et les rebelles qui refusent de fléchir le genou devant Jésus, croyant honorer Dieu seul et non pas son fils, sont déjà jugés à cause de la Parole de Dieu. Car Jésus est la Parole de Dieu faite chair. Si vous n’honorez pas Jésus, vous n’honorez pas la Parole. Et si vous n’honorez pas la Parole, vous n’honorez pas Dieu, car il est écrit que la Parole est Dieu, donc Jésus est Dieu. Le monde représente tous ceux qui haïssent le nom de Jésus, et ne se soumettent pas à lui, y compris ceux qui disent se soumettre seulement à Dieu et non pas à Jésus. Ce sont des menteurs, car celui qui ne se soumet pas à Jésus, ne se soumet pas à Dieu qui l’a envoyé.

1 Jean 4/5-6 dit : 5 Eux, ils sont du monde;(…). 6 Nous, nous sommes de Dieu. Cela montre que la Parole de Dieu sépare les hommes en ces deux camps bien distincts : ceux qui sont du monde et ceux qui sont de Dieu. Dans Jean 17/16, Jésus priant le Père dit que nous qui avons cru en lui, nous ne sont pas du monde, comme lui-même il n’est pas du monde.

 

La haine du corps de Christ par le monde

Il est écrit dans Jean 15/19 : Si vous étiez du monde, le monde aimerait ce qui est à lui; mais parce que vous n'êtes pas du monde, et que je vous ai choisis du milieu du monde, à cause de cela le monde vous hait.

Ceux qui sont du monde et ceux qui sont de Dieu ne s’aiment pas du tout. Alors que Jean 15/19 nous prévient que le monde ne nous aime pas, 1 Jean 2/15 dit que nous aussi nous ne devons pas aimer le monde, ni les choses qui sont dans le monde, et que Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est point en lui. Jacques 4/4 dit : ne savez-vous pas que l'amour du monde est inimitié contre Dieu ? Celui donc qui veut être ami du monde se rend ennemi de Dieu.

Alors quelqu’un me dira : « Dieu n’a-t-il pas tant aimé le monde, au point d’envoyer son fils » ? (Jean 3/16) Oui, Dieu a aimé le monde, mais en ce temps là, il nous parle du monde en tant qu’univers abritant les hommes qu’il a créé. Et ces hommes, dont nous faisions nous aussi partie, étaient perdus sans lui (Romains 3/23). C’est pourquoi il a envoyé son fils pour que le monde soit sauvé par lui (Jean 3/17). Mais dès que le fils est venu dans le monde en tant qu’univers physique, et qu’il a donné sa vie en sacrifice, il a été mis en place deux univers non pas physiques mais spirituels : l’un se compose de ceux qui rejettent le fils de Dieu, et l’autre se compose de ceux qui ont accepté le fils de Dieu. C’est pourquoi en lisant la Bible il faut distinguer si le monde dont on nous parle est un monde physique ou un monde spirituel. Ainsi, nous les fils de Dieu, nous sommes dans le monde physique avec les autres, mais nous ne sommes pas dans le monde, parlant du monde comme univers spirituel abritant les gens qui ont rejeté.

Quant à nous, qui avons reçu le Seigneur Jésus, nous sommes dans ce qui s’appelle le Royaume des cieux. Dans Jean 17/15, Jésus dit : Je ne te prie pas de les ôter du monde, mais de les préserver du malin. Donc il dit par là que nous sommes dans le monde physique avec tous les autres êtres humains, mais nous ne sommes pas du monde, qui est spirituel, un monde gouverné par le malin.

 

Des ténèbres vers la lumière

Colossiens 1/12-13 dit : 12 Rendez grâces au Père, (…)13qui nous a délivrés de la puissance des ténèbres et nous a transportés dans le royaume du Fils de son amour. Alors, depuis que vous avez cru en Jésus, vous n’avez pas été transportés physiquement dans le royaume de Jésus-Christ. Mais, c’est en esprit que vous êtes dans ce royaume. Et de même en esprit, tous ceux qui n’honorent pas le nom de Jésus, qu’ils le veuillent ou non, sont sous la puissance des ténèbres, de laquelle Dieu nous a délivrés. 1Jean 5/19 dit que  « le monde entier est sous la puissance du malin », que les hommes en aient conscience ou pas. Nous sommes soit soumis à Dieu, si nous sommes dans le Royaume de Jésus, soit soumis au diable si nous sommes du monde (monde spirituel).D’ailleurs  La Bible appelle le diable le prince du monde (Jean 14/30, Jean 16/11). Cela veut dire que c’est lui qui gouverne le monde. Mais la Bible appelle Jésus-Christ, le prince de la vie, ou encore le prince du salut, c’est-à-dire le chef du royaume de ceux qui sont sauvés et ont la vie éternelle (Actes 3/15, Hébreux 2/10, Actes 5/31).  1 Jean 2/16 : car tout ce qui est dans le monde, la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, et l'orgueil de la vie, ne vient point du Père, mais vient du monde. Colossiens 2/20 dit que nous sommes morts avec Christ, quant aux rudiments du monde. Il est donc impossible que nous nous attachions encore aux choses vaines du monde, à la convoitise de yeux, à l’amour de l’argent, à l’orgueil de la vie, aux choses charnelles et autres, frères. Celui qui aime encore ses choses, il est écrit que l’amour du père n’est point en lui. Nous ne pouvons aimer Dieu et aimer le monde à la fois. C’est impossible. Quel lien y a t’il entre Christ et Belial ? (1 corinthiens 6/15) Quel lien ya t’il entre Dieu et Mammon ? (Matthieu 6/24).

 

Différences entre le monde et le royaume de Christ

Nous savons  premièrement que ces deux royaumes, celui du monde et celui de Christ sont distincts et ne peuvent s’aimer, bien au contraire.

Deuxièmement, nous savons que ceux qui sont du royaume de Christ triomphent toujours du royaume du monde. 1 Jean 5/4-5 dit que tout ce qui est né de Dieu triomphe du monde, et ce qui triomphe du monde c’est notre foi en Jésus-Christ. Frères, ce ne sont pas ceux qui disent croire en Dieu de façon générale qui triomphent du monde. C’est uniquement ceux qui croient au nom de Jésus-Christ qui triomphe du monde, car c’est Jésus qui est venu dans le monde en chair et en os pour vaincre le monde. C’est pourquoi, c’est uniquement ceux qui travaillent avec son nom qui peuvent vaincre le monde. Dans Jean 16/33, Jésus dit « j'ai vaincu le monde ». Et comment l’a-t-il vaincu ? C’est parce que Jésus a vaincu le prince de ce monde qui est le diable. Lorsqu’il est ressuscité d’entre les morts, il a dit à ses disciples dans Jean 16/11 que : le prince de ce monde est jugé. Le jugement du diable n’est pas futur, frères, mais c’est déjà passé, depuis que Jésus est mort à la croix. Car il est écrit dans Colossiens 2/15 que Jésus a dépouillé les dominations et les autorités du monde des ténèbres, et les a livrés publiquement en spectacle en triomphant d’elles par la croix. Et par cet acte, Jésus met à exécution le plan de Dieu sur Satan dans Ezéchiel 28/17 dans lequel il est écrit : « Je te jette par terre, Je te livre en spectacle ». Le sort du diable est déjà scellé depuis, et notre victoire sur lui est déjà actée par l’œuvre triomphante de Jésus à la croix. Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre dit Jésus. Il n’ya aucun pouvoir qui soit au dessus du pouvoir de Jésus, et il n’ya aucun nom qui soit au dessus du nom de Jésus.

Troisièmement ces deux royaumes diffèrent par leurs œuvres.

Aux pharisiens qui croyaient connaitre Dieu alors qu’ils ne recevaient pas Jésus, ce dernier leur disait dans Jean 7/7 : Le monde ne peut vous haïr; moi, il me hait, parce que je rends de lui le témoignage que ses oeuvres sont mauvaises.

Jean 13/35 : A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres. Dans Jean 3/19, Jésus dit encore : la lumière étant venue dans le monde, les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière, parce que leurs œuvres étaient mauvaises. Donc celui qui a un problème avec la soumission au nom de Jésus, ne se soumet pas p?arce que ces œuvres sont mauvaises. Cette parole est en effet lumière, et la lumière met à nu ce qui est caché. Dans Jean 9/5 Jésus dit : Pendant que je suis dans le monde, je suis la lumière du monde. Mais maintenant, Jésus est parti auprès du Père. Qui donc éclaire le monde ? C’est toi et moi ! Dans Matthieu 5/14, Jésus nous dit Vous êtes la lumière du monde. Cela veut dire que c’est notre rôle, notre devoir d’apporter de la lumière à ce monde. Et en voyant notre lumière qui se manifeste au travers de notre amour, ceux qui veulent venir à Jésus, viendront à lui et se repentiront de leurs œuvres mortes. Jésus disait au père à propos de nous : « Comme tu m'as envoyé dans le monde, je les ai aussi envoyés dans le monde » (Jean 17/12). Donc nous ne sommes appelés à nous couper du monde, mais à aller vers le monde perdu afin qu’ils soient sauvés. Mais nous ne sommes pas envoyer dans le monde pour aller nous corrompre dans leurs convoitises mais c’est pour qu’ils voient nos bonnes œuvres plutôt et qu’ils glorifient notre Père qui est dans les cieux. Il est donc évident que si un homme ou une femme qui se dit chrétien continue à aller en boite de nuit comme les gens du monde, commettre des choses infâmes comme les gens du monde, courir après l’amour de l’argent comme les gens du monde, aimer les plaisirs sexuels, comme les gens du monde, aimer la gloire des choses passagères comme les gens du monde, il est évident qu’un tel homme ou un telle femme n’a pas encore l’amour de Dieu en lui et qu’il s’est encore corrompu dans son âme, croyant être dans la vérité, alors qu’il participe encore lui aussi aux œuvres des ténèbres. C’est pourquoi, séparons-nous ! Mettons-nous à part, non pas physiquement, mais au travers de nos œuvres, au travers de notre comportement. Car ,1 Jean 2/17 dit que: « le monde passe, et sa convoitise aussi; mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure éternellement ». Et 1 Jean 4/17 dit : Tel il est, tels nous sommes aussi dans ce monde.

C’est pourquoi, distinguons-nous par les actes que nous posons, afin que notre lumière brille d’éclat en éclat, au nom puissant de Jésus-Christ ! Amen !

Commentaires (1)

Agbetse komi
  • 1. Agbetse komi | 14/06/2019
Amen merci seigneur

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 09/05/2019