La marche dans la paix

La paix est définie comme « la bonne entente entre les individus ». Dieu nous a appelés à vivre en paix (1 Co 7/15), car Dieu n'est pas un Dieu de désordre, mais de paix (1 Co 14/33). L’absence de paix crée donc du désordre et du mal-être dans un environnement. Si quelqu'un, en effet, veut aimer la vie et voir des jours heureux, qu'il recherche la paix et la poursuive (1 Pi 3/10-11).  Ce sont ceux qui procurent la paix qui seront appelés fils de Dieu (Mt 5/9) !

La poursuite de la paix est le signe de la crainte de Dieu dans la vie d’un disciple de Christ. Ceux qui ne connaissent pas le chemin de la paix n’ont pas la crainte de Dieu devant leurs yeux (Rm 3/17-18).  Ainsi donc, recherchons ce qui contribue à la paix et à l'édification mutuelle (Rm 14/19, He 12/14). Ayons du sel en nous-mêmes, et soyons en paix les uns avec les autres, autant que cela dépend de nous (Mc 9/50, Rm 12/18)

 

La paix : le fruit de l’Esprit

Galates 5/22 cite la paix comme étant le fruit de l’Esprit. En effet, l'affection de l'esprit, c'est la vie et la paix (Rm 8/6). C’est pourquoi le royaume de Dieu le règne de Dieu dans nos vies ne consiste pas dans le manger et le boire mais plutôt dans la justice, la paix et la joie, par le Saint-Esprit (Rm 14/17). Lorsque donc, nous prions pour le règne de Dieu dans nos vies, soyons conscients que ce règne ne consiste pas en des bénédictions matérielles, financières ou autres, mais plutôt à la manifestation du fruit de l’Esprit. Car c’est en manifestant de bonnes œuvres que les hommes que les hommes pourront voir le règne de Dieu dans nos vies et glorifier notre Père qui est dans les cieux (Mt 5/16).

 

 

Annoncer l’Evangile de paix

Nous devons « mettre pour chaussure à nos pieds le zèle que donne l'Evangile de paix » (Ep 6/15). Les chaussures de paix font partie des armes de Dieu dont nous devons nous revêtir afin de lutter contre les ruses du diable.  Celui donc qui ne marche pas dans l’Evangile de paix est vulnérable au niveau de ses pieds. En effet, la marche dans l’Evangile de paix nous permet d’avoir des pieds spirituels en bon état selon qu’il est écrit  « Qu’ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent la paix, de ceux qui annoncent  la bonne nouvelle ».

En tant que disciples de Christ, il est ainsi nécessaire d’annoncer l’Evangile sans cesse, car c’est par l’Evangile que les hommes pourront recevoir la paix du Christ. C’est pourquoi, dans quelque maison que nous entrions pour apporter l’Evangile, nous devons d'abord dire : Que la paix soit sur cette maison ! (Lc 10/5).  

Or, quelques-uns, il est vrai, prêchent Christ par envie et par esprit de dispute; mais d'autres le prêchent avec des dispositions bienveillantes (Ph 1/15). Nous sommes appelés à prêcher l’Evangile dans la paix, car là où il y a un zèle amer et un esprit de dispute, il y a du désordre et toutes sortes de mauvaises actions (Ja 3/16). Sachons que le Dieu que nous disons prêcher n'est pas un Dieu de désordre, mais de paix (1 Co 14/33).

 

 

La  recherche de la paix intérieure

Nous ne pouvons pas apporter la paix aux autres si nous n’avons pas d’abord la paix en nous-mêmes. La paix de Christ, à laquelle nous avons été appelés pour former un seul corps, doit régner dans vos cœurs (Col 3/15). C’est pour cela qu’en quittant cette terre, le Seigneur Jésus nous a t laissé sa paix (Jn 14/27). Les apôtres ne cessaient de prier afin que le Seigneur de la grâce et la paix nous soient multipliées (2 Pi 1/2, 1 Co 1/3, 2 Jn 1/3)! Sachons toutefois que cette paix nous est multipliée par la connaissance de Dieu et de Jésus notre Seigneur ! (2 Pi 1/2).

Que la grâce et la paix nous soit donc communiquées par la connaissance de Dieu! Amen!

 

 

 

 

Commentaires (2)

mzgdajkci
  • 1. mzgdajkci | 28/09/2020
Merci pasteur que jésus- christ vous bénisse.
Agbetse komi
  • 2. Agbetse komi | 07/06/2019
Amen seigneur aide-moi à marcher dans la paix

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 07/03/2019