Crucifier les oeuvres de la chair pour saisir la vie éternelle

Mes frères et sœurs en Christ, c'est avec un grand amour de Christ, que je vous adresse cet enseignement sur la crucifixion de la chair, qui est une étape indispensable par laquelle devrait passer tout chrétien qui désire grandir dans sa foi en Jésus-Christ. C’est par la foi que nous avons accès à la vie éternelle. Or nos œuvres peuvent renier cette foi (Tite 1.16), notamment les œuvres de la chair.  Nous tous qui suivons Jésus-Christ, le suivons pour avoir la vie éternelle comme fin, mais cette vie éternelle est incompatible avec les œuvres de la chair. En effet, ceux qui sont à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs (Galates 5.24). 

 

L'incompatibilité des œuvres de la chair avec la vie éternelle

 Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair, la corruption, mais celui qui sème pour l'Esprit moissonnera la vie éternelle (Galates 5.8). Celui qui marche selon la chair, ne peut donc s'attendre à hériter de la vie éternelle. La vie éternelle est une moisson pour ceux qui ont marché selon l'Esprit après avoir cru en Jésus. A quoi nous sert-il de dire que nous croyons en Jésus puis de mener la vie que nous voulons? Celui qui marche dans la désobéissance ne peut s'attendre à récolter à la fin la vie éternelle. Ceux qui sèment pour la chair ne pourront pas, au son de la trompette (lors de l’enlèvement) être revêtus du corps incorruptible dont Christ a été revêtu à sa résurrection. Car il est écrit que : « La justice est accomplie en ceux qui marchent selon l'Esprit et non selon la chair » (Romains 8.4). En effet, l’affection de la chair c'est la mort tandis que l'affection de l'Esprit c'est la vie et la paix (Romains 8.5). C'est pourquoi, ceux qui vivent selon la chair ne sauraient plaire à Dieu (Romains 8.8). L’Ecriture dit que si nous vivons selon la chair nous mourrons, mais si nous marchons selon l'Esprit nous vivrons (Romains 8.13). Car ceux qui auront semés pour l'Esprit, moissonneront la vie et ceux qui auront moissonné la vie seront revêtus en un clin d'œil d'un corps incorruptible au son de la trompette, au retour de Jésus-Christ (1 corinthiens 15.52).

 

Quelles sont les œuvres de la chair ?

Ses œuvres sont manifestes : ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution, l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l'ivrognerie, les excès de tables, et les choses semblables (Galates 5.19-20). Toutes les personnes qui font ces choses n’hériteront pas du Royaume de Dieu. Jésus nous a averti : « Ceux qui me disent : SeigneurSeigneur ! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux » (Matthieu 7.21). Ne croyons pas que parce que nous appelons Jésus notre Seigneur, par nos lèvres, cela nous qualifie directement pour faire partie de ses élus. Ce sont nos actes qui démontrent que Jésus est véritablement notre Seigneur. Il faut que les actes suivent les paroles. Si c’est uniquement par nos lèvres que nous honorons Jésus et que nous refusons de lui obéir alors nous serons malheureusement disqualifiés. Car l’obéissance vaut mieux que les sacrifices (1 Samuel 15.22). « Ce peuple m'honore des lèvres, Mais son cœur est éloigné de moi » dit le Seigneur (Matthieu 15.8). Ne soyons pas de ceux qui honorent Dieu de leurs lèvres mais dont les œuvres ne le glorifient pas. L’apôtre Paul parlait de ce type de personnes à Tite en ces mots : « Ils font profession de connaître Dieu, mais ils le renient par leurs œuvres, étant abominables, rebelles, et incapables d'aucune bonne œuvre » (Tite 1.16). Si nous confessons Jésus de notre bouche, glorifions-le aussi par nos œuvres.  

Qui sont ceux qui appartiennent à Jésus-Christ ?

L’Ecriture dit que « Ceux qui appartiennent à Jésus-Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs » (Galates 5.24). La crucifixion de la chair consiste à se dépouiller des œuvres de la chair et de marcher en nouveauté de vie en revêtant Christ. Car c'est en lui que vous avez été instruits à vous dépouiller, eu égard à votre vie passée, du vieil homme qui se corrompt par les convoitises trompeuses, à être renouvelés dans l'esprit de votre intelligence, et à revêtir l'homme nouveau, créé selon Dieu dans une justice et une sainteté que produit la vérité (Ephésiens 4.21-24).

Paul dira donc : « J'ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi » (Galates 2.20).

Prenons ainsi conscience que nous avons été crucifiés avec Christ, c’est à dire que notre vieille nature pécheresse appelée « le vieil homme » a été crucifiée. Nous avons maintenant dans notre esprit, Christ qui vit en nous. Cela représente l’homme nouveau qui doit grandir et se renouveler en Christ. Notre nouvelle vie consiste donc à ne plus obéir aux convoitises de ce vieil homme crucifié mais plutôt à nous dépouiller de ses œuvres, afin de revêtir Christ. Se revêtir de christ, c’est permettre à ce que la vie de Christ qui est dans notre esprit en grandisse et sorte de façon à être manifeste aux yeux de tous.

La foi en Christ, consiste à croire en son œuvre réalisée à la croix et à démontrer cette foi par notre marche dans une nouvelle vie selon l'Esprit (le Saint-Esprit) et non plus selon la chair. En marchant selon l'Esprit, nous manifestons le fruit de l’Esprit qui est l'amour, la joie, la paix, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance... (Galates 5.22 et 1 corinthiens 13.4-17).

 

Comment crucifier la chair ?

La crucifixion de la chair, ne peut pas se faire sans avoir la révélation que Christ nous a libéré du péché à la croix. Vous connaitrez la vérité et la vérité vous affranchira (du péché) (Jean 8.32).

Avoir la révélation de l’œuvre de Christ à est indispensable pour réaliser que le péché n’a plus de pouvoir sur nous.

La première victoire sur le péché consiste à croire que Christ a ôté le péché du monde et qu’il vous a donné la liberté en lui de marcher selon l’Esprit qu’il a mis en vous. Désormais, le péché n'aura point de pouvoir sur nous, puisque nous sommes, non sous la loi, mais sous la grâce (Romains 6.14). Car jusqu'à la loi le péché était dans le monde (Romains 5.13). Or, Jésus a paru pour ôter les péchés (en nous dégageant de la loi). C’est pourquoi quiconque demeure en lui ne pèche point ; quiconque pèche ne l'a pas vu, et ne l'a pas connu (1 Jean 3.5-6). Mais maintenant, nous avons été dégagés de la loi, étant morts à cette loi sous laquelle nous étions retenus, de sorte que nous servons dans un esprit nouveau, et non selon la lettre qui a vieilli (Romains 7. 6).

Auparavant le Saint-Esprit n’habitait pas en l’homme et celui-ci se débattait tout seul à vouloir accomplir la loi de Dieu. Maintenant, Dieu a mis en nous son Esprit afin que nous marchions selon sa volonté. Car c’est La loi de l'esprit de vie en Jésus-Christ qui nous affranchi de la loi du péché et de la mort (Romains 8.2). C’est pourquoi il est dit : « Marchez selon l’Esprit et vous n’accomplirez point les désirs de la chair » (Galates 5.16).

La crucifixion de la chair commence par la foi en l’œuvre achevée de Christ pour nous à la croix. Elle consiste à croire que notre vieil homme a été crucifié avec Christ et que l’Esprit de Dieu vit désormais en nous pour nous apprendre à vivre dans une nouveauté de vie. Celui qui ne discerne pas la présence de Dieu en lui par son Esprit ne pourra pas vaincre les désirs de la chair. Car il cherchera à vaincre par ses propres forces en ignorant le Saint-Esprit. Mais celui qui prend conscience de la présence de l’Esprit de Dieu en lui et qui cherche sans cesse à marcher selon l’Esprit n’accomplira pas les désirs de la chair. Soyons sans cesse rempli de l’Esprit et soyons conduit par lui dans tout ce que nous faisons et nous ne tomberons pas dans les ruses du diable. Ne nous laissons pas entrainer par des faux raisonnements mais soyons transformés par le renouvellement de l’intelligence afin de discerner quelle est la volonté de Dieu, ce qui est bon, agréable et parfait. Nous renouvelons notre intelligence par la connaissance de la Parole de Dieu qui nous permet d’aligner nos pensées sur les pensées de Dieu. Dépouillons-nous des œuvres mortes, et revêtons-nous de Christ dans toute notre conduite afin que Christ soit glorifiée dans nos vies. Amen !

Commentaires (1)

Agbetse komi
  • 1. Agbetse komi | 24/07/2019
Amen et amen merci

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 22/06/2021