La puissance du nom de Jésus

 

Dans l’ancienne alliance Dieu a révélé à Moise un  nom (Exode 3.13-15) qui est tétragramme « YHWH » et qui signifie « Je suis ». Quoi que ce nom soit sanctifié et très révéré, les israélites ne pouvaient exercer aucun pouvoir sur le monde des ténèbres grâce à ce nom.

Dans la nouvelle alliance Dieu a été manifesté en chair et s’est révélé au nom de « Jésus ». Le nom Jésus veut dire « YHWH est salut ».

Ayant paru comme un simple homme, Jésus s’est volontairement humiliant se rendant obéissant jusqu’à la mort.   C'est pourquoi aussi Dieu l'a souverainement élevé, et lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,  afin qu'au nom de Jésus tout genou fléchisse dans les cieux, sur la terre et sous la terre,  et que toute langue confesse que Jésus-Christ est Seigneur, à la gloire de Dieu le Père (Philippiens 2.7-11).

 

La puissance du nom de Jésus dans nos vies

  • Nous avons la vie dans le nom de Jésus : Selon Jean 20.31, nous qui avons cru en Jésus, avons la vie en son nom. Cette vie représente la vie éternelle qui est communiquée à notre esprit lorsque nous croyons dans le nom de Jésus. Dès lors, des fleuves d’eau vive coulent de notre sein comme le dit l’Ecriture (Jean 7.38)

  • Nous sommes baptisés au nom de Jésus (Actes 2/38, Actes 19/5, Actes 8/16) : Jésus a ordonné de baptiser les croyants « au nom » (au singulier) du Père, du fils et du Saint-Esprit (Matthieu 28/19). Il nous révélait par-là l’unicité du Père, du Fils et du Saint-Esprit révélés dans la nouvelle alliance en la personne de « Jésus ». Le baptême en son nom a le pouvoir d’enterrer notre vie passée et de nous faire ressusciter dans une nouveauté de vie (Colossiens 2.12, Romains 6.4)

  • Nous obtenons l’exaucement de nos prières au nom de Jésus: Il est écrit dans Jean 16.23 que tout ce que nous demanderons au Père, il nous le donnera au nom de Jésus. C’est une grâce que nous avons de pouvoir nous approcher du Père en ayant l’assurance qu’il nous écoute. Et si nous savons qu'il nous écoute, quelque chose que nous demandions, nous savons que nous possédons la chose que nous lui avons demandée (1 Jean 5.15).

 

  • Nous pouvons chasser des démons au nom de Jésus : Dans Luc 9.1 nous lisons que « Jésus, ayant assemblé les douze, leur donna force et pouvoir sur tous les démons, avec la puissance de guérir les maladies ». Les disciples de Jésus revinrent  avec joie, disant : Seigneur, les démons mêmes nous sont soumis en ton nom (Luc 10.17).  Jésus leur dit : « Je voyais Satan tomber du ciel comme un éclair.  : Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l'ennemi; et rien ne pourra vous nuire » (Luc 10.18-19). Le nom de Jésus a donc le pouvoir de chasser les démons et d’exercer l’autorité sur le monde des ténèbres.

  • Nous pouvons opérer des miracles et des guérisons au nom de Jésus : Le Seigneur nous a aussi donné le pouvoir de guérir toute maladie et toute infirmité en son nom (Matthieu 10.1). Jésus donna ordre à ses disciples d’aller pour guérir les malades, ressusciter les mors, purifier les lépreux (Matthieu 10.8). Car le Royaume de Dieu ne consiste pas en paroles, mais en puissance. L’Evangile que nous annonçons doit s’accompagner de démonstration d’Esprit et de puissance et avec pleine persuasion (1 Corinthiens 2.4, 1 Thessaloniciens 1.5). 


Savoir utiliser le nom de Jésus

Le nom de Jésus n’est pas une formule magique que l’on prononce à tout va. Ce nom doit être sanctifié car il est écrit dans les commandements de Dieu « Tu ne prendras point le nom de l'Eternel, ton Dieu, en vain; car l'Eternel ne laissera point impuni celui qui prendra son nom en vain» (Exode 20.7). Le nom de Jésus est le nom de Dieu donc celui qui le prononce en vain ne restera pas impuni.

Aussi, prenons garde de croire que c'est la prononciation du nom de Jésus dans une prière qui permet d'être exaucé. Prier au nom de Jésus, ce n’est pas prononcer le nom de Jésus à la fin de la prière. C’est plutôt venir de la part du Seigneur Jésus devant le Père avec des Paroles inspirées de lui. Si les paroles que vous prononcez dans votre prière sont des paroles inspirées de votre chair, de votre convoitise, de la rancune, de la jalousie, de la cupidité, vous n’obtiendrez aucun exaucement même si vous prononcez le nom de Jésus dans la prière. Car dans ce cas, vous demandez mal dans le but de satisfaire vos passions (Jacques 4.3). 

Si vous souhaitez exercez votre autorité au nom de Jésus, vous devez prendre garde d’être vous-même connu de Christ de peur d’être pris pour un usurpateur d’identité ou d’autorité par le monde des ténèbres. Car si vous ordonnez à des esprits impurs de partir au nom de Jésus, ils doivent voir sur vous la marque et l’identité de Christ. Quelques exorcistes juifs ambulants essayèrent d'invoquer sur ceux qui avaient des esprits malins le nom du Seigneur Jésus, en disant : Je vous conjure par Jésus que Paul prêche !  L'esprit malin leur répondit : Je connais Jésus, et je sais qui est Paul; mais vous, qui êtes-vous ?  Et l'homme dans lequel était l'esprit malin s'élança sur eux, se rendit maître de tous deux, et les maltraita de telle sorte qu'ils s'enfuirent de cette maison nus et blessés (Actes 19.13-16). 

 

Les faux usages du nom de Jésus

Tous ceux qui parlent au nom de Jésus ne sont pas forcément envoyés par Jésus. Certains viennent « sous » le nom de Jésus et non « en » son nom. Cela veut dire qu’ils viennent soit en leur propre nom pour leur propre gloire, soit ils sont envoyés par le diable pour séduire plusieurs mais en se servant du nom de Jésus comme couverture pour gagner en crédibilité. Jésus nous a déjà averti dans sa Parole : « Prenez garde que personne ne vous séduise. Car plusieurs viendront sous mon nom disant : c’est moi qui suis le Christ. Et ils séduiront beaucoup de gens (Matthieu 24.4-5).

Aussi, toutes les prophéties ou toutes les visions ne sont pas forcément de Dieu. Certains esprits impurs peuvent même donner des prophéties exactes. C’est pourquoi il est écrit : « N’ajoutez pas foi à tout esprit ; mais éprouvez les esprits pour savoir s’ils sont de Dieu car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde » (1 Jean 4.1). Nous pouvons lire dans Actes 16.16-18, qu’une femme possédée d’un esprit de python donnait des prophéties exacts à propos de Paul mais cela fatiguait l’esprit de Paul. Puis se retournant, il ordonna à cet esprit de python de sortir de la femme et celle-ci fut délivrée.

Ne soyez pas séduits par les prophéties, les miracles et les guérisons de tout genre car certaines de ces choses peuvent être des usurpations. Il est donc important surtout dans le siècle présent d’avoir l’Esprit de discernement et de bien connaître la Parole de Dieu. Car très souvent ces usurpateurs ne respectent pas les saintes écritures. Ils réclament par exemple de l’argent pour faire les miracles, et cherchent à être admirés et loués par leurs fidèles. Ils ont une vie qui ne glorifie pas le nom de Dieu et font les choses pour leurs propres gloires. Soyons donc éclairés et gardons notre discernement en toutes choses.

Amen !

Ajouter un commentaire