Le bon combat de la foi

Le combat du peuple de Dieu dans l'ancienne alliance

Nous lisons ceci dans Exode 13/17-18 :  « Lorsque Pharaon laissa aller le peuple, Dieu ne le conduisit point par le chemin du pays des Philistins, quoique le plus proche; car Dieu dit : Le peuple pourrait se repentir en voyant la guerre, et retourner en Egypte. Mais Dieu fit faire au peuple un détour par le chemin du désert »

Dieu a fait sortir son peuple du pays d’Egypte pour leur faire mener une guerre, un combat qui leur permettra d’hériter de la terre promise. Après la pâque, après la sortie d’Egypte, après la sortie du monde des ténèbres, c’est le combat, un combat pour hériter de la promesse. Pour le peuple hébreu, ce combat était pour hériter de la terre de Canaan qui leur a été promise.  Quant à nous qui avons suivi Jésus, le Christ, quelle promesse Dieu nous a-t-il faite ?

 

Le combat du peuple de Dieu dans la nouvelle alliance

 1 Jean 2/25 dit : « Et la promesse qu'il nous a faite, c'est la vie éternelle ». Après notre pâque , après que Dieu nous ait délivré du monde des ténèbres, nous devons combattre un combat pour hériter de la vie éternelle, bien-aimés ! Mais quel combat ? 1 Timothée 6/12 nous réponds en disant : « Combats le bon combat de la foi, saisis la vie éternelle, à laquelle tu as été appelé ». Ainsi nous devons combattre le combat de la foi. C’est par la foi que nous saisissons la promesse de la vie éternelle. Si la Bible nous précise de combattre le bon combat, c’est qu’il ya des mauvais combats.

 

Les mauvais combats

Certains vont dans les combats pour hériter des choses du monde, un monde qu’ils sont sensés quitter, mais ils combattent pour y retourner. Ils combattent pour avoir des richesses, pour avoir des habits somptueux, pour être dans la mode du monde pour être les plus regardés, les plus admirés, les plus lus et commentés sur les réseaux sociaux.  Ils combattent contre leur prochain dans les médisances, les calomnies, les jalousies. Ils combattent au sein de leurs propres églises pour des postes de responsables, pour hériter d’un « grand » ministère, pour avoir de grands titres aux yeux des hommes. Ils combattent même la majeure du temps contre les démons plus que de communier avec leur Dieu,  Ils combattent tous les combats sauf le bon combat de la foi.

 

Le bon combat de la foi

Jude dit ceci dans Jude 1/3 : Bien-aimés, comme je désirais vivement vous écrire au sujet de notre salut commun, je me suis senti obligé de le faire afin de vous exhorter à combattre pour la foi qui a été transmise aux saints une fois pour toutes.

Bien-aimés, ce combat de la foi  est tellement important que Jude s’est senti obligé par l’Esprit de Dieu d’exhorter encore les frères en Christ à combattre ce combat là et pas un autre.

Regardez comment l’apôtre Paul nous décrit ce combat de la foi dans  Philippiens 3/8-14 : « (il dit) tout ce en quoi je pourrais me confier, je le considère comme une perte à cause de ce bien suprême : la connaissance de Jésus-Christ mon Seigneur. A cause de lui, j'ai accepté de perdre tout cela, oui, je le considère comme bon à être mis au rebut, afin de gagner le Christ. [...].». Le ut reste toujours de gagner Christ qui est lui-même la vie éternelle en personne. 

 

En somme

La sortie d’Egypte n’est pas la fin, bien-aimés, c’est le commencement. La sortie du monde des ténèbres n’est pas la fin, c’est le commencement. VComme le peuple hébreu devait combattre pour entrer en Canaan, nous devons combattre le combat de la foi pour saisir cette vie éternelle. Or, la vie éternelle c’est la connaissance de Christ et du père selon Jean 17/3. La vie éternelle ce n’est pas une vie longue et sans fin, bien-aimés ! Celui qui a saisi la vie éternelle, c’est celui qui a pu parvenir à la connaissance de Christ, c’est celui qui a pu saisir Christ! C’est là et seulement là que nous aurons remporté le prix de la vocation céleste.  

Dans Philippiens 3, l’apôtre Paul dit : (12) « je cours, pour tâcher de  saisir Christ », (10) « [...] afin de connaître Christ » . C’est la connaissance de Christ qui est la vie éternelle, c’est cela le but, c’est cela la course que nous devons courir, le combat que nous devons mener. La connaissance de Christ, c’est-à-dire la vie éternelle est le but ultime. Sans la connaissance de Christ, vous ne pouvez connaitre la vie éternelle, car c’est  Christ qui est lui-même la résurrection et la vie. « Je suis la résurrection et la vie » a  dit le Seigneur Jésus à Marthe dans Jean 11/25. La vie éternelle n’est pas un concept imaginaire ; la vie éternelle c’est la connaissance d’une personne réelle, qui est Christ. Amen

 

Commentaires (1)

mzgdajkci
  • 1. mzgdajkci | 13/10/2020
Merci pasteur pour cet enseignement sur la foi

Ajouter un commentaire