Les dons de révélation

Les dons spirituels nous sont accordés par l’Esprit de Dieu. Celui qui néglige le Saint-Esprit ne peut pas bénéficier des dons spirituels et aura une vie chrétienne fade. « N’éteignez pas l’Esprit » nous dit 1 Thessaloniciens 5/19. Lorsque l’Esprit est éteint dans une assemblée, les dons spirituels deviennent de plus en plus rares.  Or, il nous est dit d’aspirer aux dons spirituels et même d’aspirer aux dons les meilleurs (1 corinthiens 12/31). L’aspiration aux dons est donc une chose nécessaire pour les posséder. Toutefois, c’est l’Esprit de Dieu lui-même qui distribue ces dons à chacun en particulier comme il veut (1 corinthiens 12/11).

Dans quel but l’Esprit nous équipe-t-il de dons spirituels ?  Il est écrit que "la manifestation de l'Esprit est donnée pour l'utilité commune" (1 corinthiens 12/17). Les dons spirituels n’ont pas pour but de se glorifier ou pour faire de la concurrence spirituelle mais c'est plutôt pour être utile au corps de Christ. 1 Corinthiens 14/12 dit L'Apôtre Paul exhortait les corinthiens en disant : « puisque vous aspirez aux dons spirituels, que ce soit pour l'édification de l'Eglise que vous cherchiez à en posséder abondamment » (1 corinthiens 12/17). Cela veut dire que si quelqu’un aspire à un don, il doit y aspirer dans la quête d’édifier l’Eglise, c’est-à-dire le corps de Christ et non dans un intérêt personnel.

 

Le don de prophétie

La Bible nous demande « d’aspirer aux dons spirituels, mais surtout à celui de prophétie» (1 Corinthiens 14/1). A quoi sert la prophétie ? Sert-elle à annoncer le futur, à révéler la vie des gens comme plusieurs le pensent ? Que nous répond la Bible ? 1 corinthiens 14/3 dit : « Celui qui prophétise, […] parle aux hommes, les édifie, les exhorte, les console ». La prophétie a donc pour but d’édifier c’est-à-dire de fortifier dans la foi, d’exhorter c’est-à-dire d’encourager de motiver, et de consoler c’est-à-dire d’apaiser les cœurs. 1 corinthiens 14/31dit aussi : « Car vous pouvez tous prophétiser successivement, afin que tous soient instruits et que tous soient exhortés ». On voit là donc dans ces passages les buts de la prophétie sont d'exhorter, d'édifier, et de consoler les gens. Ainsi une phrase comme : « Fortifies toi, prend courage. Je suis avec toi pour te délivrer »  peut être considérée comme une prophétie (si elle est inspirée de Dieu) même si dans cette phrase il n’y a aucun événement  annoncé.  En effet, cette phrase respecte les critères d’une prophétie car elle console, encourage, et exhorte.  Durant nos réunions dans les assemblées, la place doit être laissée durant la prière, aux prophéties afin que Dieu parle aux hommes. « Car ce n'est pas par une volonté d'homme qu'une prophétie a jamais été apportée, mais c'est poussés par le Saint-Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu » (2 Pierre 1/21). « Ne méprisez pas les prophéties. Mais examinez toutes choses; retenez ce qui est bon » nous dit 1 Thessaloniciens 5/20-21.

Il peut arriver que la prophétie contienne toutefois des révélations sur des faits concernant une personne, une situation, un contexte, ou encore sur des événements passés, présents ou futurs. Reprenons l’exemple de prophétie : « Fortifies toi, prend courage. Je suis avec toi pour te délivrer». Cette prophétie peut être « amplifiée » de la façon suivante : « tu es découragé, abattu, car tu as perdu un être très cher récemment. Fortifies toi, prend courage. Je suis avec toi pour te délivrer». Dans cette nouvelle prophétie il y a une révélation sur des faits, une description précise d’une situation. Cela correspond à la manifestation d’un don qui s’appelle la parole de connaissance.

 

Le don de parole de connaissance  

Ce don permet d’avoir une révélation sur des faits, des événements ou des situations de façon précise, qu’ils soient liés au passé, au présent ou au futur.

Jésus dit à la femme samaritaine : « tu as eu cinq maris, et celui que tu as maintenant n'est pas ton mari. » (Jean 4/18), cette phrase est une  parole de connaissance car elle révèle de façon surnaturelle un fait dans la vie de la femme samaritaine.

Dans Marc 14/30 Jésus révèle à Pierre : « Je te le dis en vérité, toi, aujourd'hui, cette nuit même, avant que le coq chante deux fois, tu me renieras trois fois ». C’était une parole de connaissance mais sur un fait qui se produira dans un futur proche. En effet, la parole de connaissance peut concerner aussi un évènement futur.

Le don de la parole de connaissance a ainsi la particularité d’apporter une précision infaillible et juste sur une situation, une personne, ou un contexte.

Il est important de préciser que la parole de connaissance permet aussi d’avoir aussi l’explication d’un mystère. Ainsi certains manifestent le don de parole de connaissance non pas en révélant des choses précises sur des situations, mais plutôt en ayant une capacité en comprendre des mystères cachés de Dieu. Paul avait ce don et cette grâce d’avoir la connaissance des mystères de Dieu. Ephésiens 3/3-4 : « C'est par révélation que j'ai eu connaissance du mystère sur lequel je viens d'écrire en peu de mots. En les lisant, vous pouvez vous représenter l'intelligence que j'ai du mystère de Christ ».  Pierre a manifesté ce don lorsqu’il révéla devant les onze autres disciples que Jésus était le Christ, le messie qui devait venir et non un simple prophète. D’ailleurs, Jésus lui répondit, « ce n’est pas la chair et le sang qui t’ont révélé cela mais c’est mon Père qui est dans les cieux ».

Par le don de paroles de connaissance on peut avoir aussi la compréhension d’un songe.  Joseph et Daniel ont manifesté cette facette du don de la parole de connaissance.  En effet, ce don n’a pas commencé dans la nouvelle alliance, tout comme la prophétie d’ailleurs. Les deux dons existaient déjà bien avant, car c’était le même Esprit qui opérait déjà dans les temps anciens.

 

Le don de parole de sagesse

Alors que la parole de connaissance apporte une révélation surnaturelle sur un fait précis, la parole de sagesse quant à elle apporte la solution de Dieu dans une situation donnée. Par exemple la parole de connaissance peut révéler un fait malheureux qui se produit déjà ou se produira dans l’avenir dans la vie d’une personne. Mais si la révélation s’arrête là, elle ne change pas encore la vie de la personne. Le même Dieu qui a décrit la situation désespérée de la personne annoncera aussi comment la personne doit faire pour s’en sortir, c’est ce qu’on appelle la parole de sagesse. Les deux dons sont donc complémentaires, le premier étant juste descriptif ou annonciateur de faits, et le second apporte la sagesse de Dieu, c’est à dire la solution divine dans la situation. Parfois, il peut ne pas s’agir d’un fait négatif mais plutôt d’un fait positif. Exemple « je ferai de toi une lumière au sein des nations ». Cette parole est un fait qui se produira donc c’est une parole de connaissance qui est donnée. Mais à ce niveau, la personne ne sait pas encore comment elle doit faire pour parvenir à ce qui lui est annoncée par Dieu. Ainsi, une autre révélation complétant dans l’immédiat ou plus tard  la première peut être celle-ci : «  Quitte ce pays étranger et retourne dans la ville de ton père. Là tu trouveras des hommes à qui je te confierai. Tu travailleras avec eux pendant 7 ans et ensuite tu brilleras au sein des nations. C’est là que tu seras la lumière des nations ». Vous voyez que cette révélation contrairement à la première décrit comment parvenir à la promesse de Dieu donnée dans la parole de connaissance. Plusieurs reçoivent la parole de connaissance de Dieu et sont très contents, mais ils ne cherchent pas la parole de sagesse qui doit compléter ce qui leur annoncer par Dieu. Ainsi ils n’arrivent jamais à atteindre ce que Dieu leur annoncer et mettent en doutent à tort la parole de Dieu.

Quelques exemples de paroles de sagesse dans la Bible :

Jésus a manifesté la parole de sagesse lorsqu’il lui était réclamé des impôts. C’est alors qu’il dit à Pierre : « va à la mer, jette l'hameçon, et tire le premier poisson qui viendra; ouvre-lui la bouche, et tu trouveras un statère. Prends-le, et donne-le-leur pour moi et pour toi» (Matthieu 17/27). C’est par cette révélation qui est une parole de sagesse, que Jésus a pu résoudre ce problème d’impôt.

Dieu a révélé à Joseph l’explication du songe de Pharaon qui concernait une grande famine qui frappera l’Egypte. Dans ce cas c’était une la parole de connaissance. Mais par la suite Dieu a aussi  révélé à Joseph comment l’Egypte pouvait  sortir de cette famine. C’est la parole de sagesse cette fois-ci. Les deux dons sont donc complémentaires.  

Pour conclure, la prophétie même si son but est d’édifier, d’exhorter, de consoler les cœurs, peut contenir toutefois d’autres révélations comme les paroles de connaissances et/ou de sagesse. Ces trois dons fonctionnent ensemble. Elles sont pour l’utilité commune mais elles nous servent aussi quotidiennement dans notre vie personnelle avec christ mais aussi dans divers domaines de notre vie : dans le travail, les études, dans notre vie sociale, etc… Les dons spirituels ne s’arrêtent pas à l’église, elles nous accompagnent partout où nous allons et dans les défis de la vie quotidienne dans la société. 

 

Le don du discernement des esprits

L’apôtre Paul nous parle de ce don dans 1 corinthiens 12/10. Qu’est-ce que le don du discernement des esprits ? C’est un don de révélation surnaturelle qui permet à celui qui l’a de savoir discerner quel esprit est en train d’opérer dans une situation. Voyons-en quelques exemples dans la Bible.

Dans Actes 16/16-18, une femme avait reçu la révélation de qui était l’apôtre Paul et les gens qui le suivaient. Et elle avait eu une révélation qui était juste. Mais de quel esprit tenait-elle cette révélation ?

Actes 16/ 16-18 dit ceci: « Comme nous allions au lieu de prière, une servante qui avait un esprit de Python, et qui, en devinant, procurait un grand profit à ses maîtres, vint au-devant de nous, 17 et se mit à nous suivre, Paul et nous. Elle criait : Ces hommes sont les serviteurs du Dieu Très-Haut, et ils vous annoncent la voie du salut. 18 Elle fit cela pendant plusieurs jours. Paul fatigué se retourna, et dit à l'esprit : Je t'ordonne, au nom de Jésus-Christ, de sortir d'elle. Et il sortit à l'heure même ».

Cette femme, quoiqu’elle eut une révélation juste parlait non pas de la part de Dieu mais plutôt de la part d’un esprit de python. La logique aurait voulu que l’on croit que parce que sa révélation était juste, elle venait de Dieu. Mais non, le Saint-Esprit qui a donné le don du discernement à l’apôtre Paul lui a permis d’avoir la révélation que cette femme était possédée d’un esprit de python. Ce ne sont donc pas toutes les révélations vraies qui viennent de Dieu. D’ailleurs certaines prédictions données par des voyants, des astrologues et autres se révèlent être vraies mais elles viennent du diable. Seul le Saint-Esprit permet de discerner l’esprit qui est en train d’opérer dans une situation.

Le Seigneur Jésus manifesta ce don dans Matthieu 16/13-17 : « 13 Jésus, étant arrivé dans le territoire de Césarée de Philippe, demanda à ses disciples : Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l'homme ? 14 Ils répondirent : Les uns disent que tu es Jean-Baptiste; les autres, Elie; les autres, Jérémie, ou l'un des prophètes. 15 Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis ? 16 Simon Pierre répondit : Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. 17 Jésus, reprenant la parole, lui dit : Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux. »

Dans ce passage, on voit que Pierre a reçu lui aussi une révélation qui était vraie, mais Jésus a discerné que cette révélation lui a été donnée par Dieu le Père. Le même Pierre qui a été de Dieu a été quelques instants après inspiré par autre chose. Lisons la suite de la discussion entre Pierre et le Seigneur Jésus.  Matthieu 16/21-23 : « 21 Dès lors Jésus commença à faire connaître à ses disciples qu'il fallait qu'il allât à Jérusalem, qu'il souffrît beaucoup de la part des anciens, des principaux sacrificateurs et des scribes, qu'il fût mis à mort, et qu'il ressuscitât le troisième jour. 22 Pierre, l'ayant pris à part, se mit à le reprendre, et dit : A Dieu ne plaise, Seigneur ! 23 Mais Jésus, se retournant, dit à Pierre : Arrière de moi, Satan ! tu m'es en scandale; car tes pensées ne sont pas les pensées de Dieu, mais celles des hommes. »

Dans ce cas-ci Jésus discerne que les paroles que Pierre est en train de dire viennent de Satan en personne. C’est alors qu’il ne répondit pas à Pierre mais à Satan en lui disant « Arrière de moi, tu m’es en scandale ».

Comment Pierre peut-il être à la fois inspiré par Dieu et par le diable en quelques instants ? D’abord, il est important de comprendre que Pierre n’était pas possédé par un esprit mauvais comme la femme possédé d’un esprit de python. Mais en laissant parfois nos émotions passer au-dessus  des choses de l’esprit nous pouvons dire des paroles qui sont inspirées du diable, c’est-à-dire qui sont la volonté du diable et non la volonté de Dieu. Ainsi, il est très facile d’induire quelqu’un en erreur de façon inconsciente parce que l’on agit dans la chair et non en étant guidé par l’Esprit de Dieu. Si celui que vous cherchez à convaincre n’a pas le discernement, il peut être facilement ébranlé et emprunter une autre voie que celle de Dieu. Le don du discernement des esprits intervient aussi pour savoir si la voix qu’on entend vient de Dieu ou du diable, car le diable vient souvent nous séduire avec de belles paroles flatteuses, mais ces paroles ont pour but de nous détruire. C’est le discernement qui permet de ne pas tomber dans la séduction du diable.

Dans les réunions de prière aussi, ce don spirituel permet de savoir si c’est l’Esprit de Dieu qui est en train d’agir ou si c’est le sensationnalisme. Car parfois à vue d’œil on peut croire que c’est l’Esprit de Dieu qui est en train d’agir lorsqu’on voit les gens tomber, rouler à terre, pleurer, mais c’est possible dans certains cas que ce ne soit que du sensationnel et non du spirituel. Nous avons fortement besoin du don du discernement des esprits surtout en ces temps de la fin où Satan est en train de déverser sa séduction sur le monde. Sachons aussi que certaines apparitions qualifiées d’angéliques ou venant du ciel trompent sérieusement le peuple de Dieu, car Satan sait se déguiser en ange de lumière (2 corinthiens 11/14). Prenons-garde à ne pas y tomber en demandant le discernement de Dieu. 

 

En somme

Les dons de révélations sont très utiles pour le corps de Christ et nous devons y aspirer. Ces dons que nous avons vu s'entremêlent. On peut donner une révélation prophétique dans laquelle se manifestent le don de parole de connaissance, le don de parole de sagesse ou le don du discernement des esprits. A tous ces dons de révélations peuvent s'ajouter le don de la diversité des langues et le don d'interprétation des langues que nous verrons dans un autre cours.

Que la grâce et la paix du Seigneur vous soient multipliées dans sa connaissance.  

 

 

 

Commentaires (4)

Yanichka
  • 1. Yanichka | 14/02/2021
Merci beaucoup pour cette edification. Amen
Eva
  • 2. Eva | 17/07/2020
Merci beaucoup, pour cette explication, que Dieu vous bénisse. Amen
Steeve
  • 3. Steeve | 20/11/2019
Amen merci pour cet éclaircissement des l'esprit. J'ai les Don du Saint Esprit j'aime bien des utilises à faire les oeuvres de Dieu en Jésus Christ .Amen
Agbetse komi
  • 4. Agbetse komi | 18/07/2019
Amen merci pour cet enseignement

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 01/06/2021