A quoi reconnait-on un véritable chrétien ?

Origine et signification du mot "chrétien"

Dans Actes 11/26, nous lisons que : « Ce fut à Antioche que, pour la première fois, les disciples furent appelés chrétiens». Le mot « chrétien » soit « christianos » en grec a été un mot employé pour la première fois par le peuple païen d’antioche qui a reçu l’évangile de Jésus-Christ par les apôtres, notamment l’apôtre Paul. Ce mot « chritianos » veut dire « disciple de Christ 

Le seigneur Jésus lui-même n’a donc jamais utilisé le mot « chrétien » lorsqu’il était dans son ministère sur la terre. Il appelé « disciples » ceux qui avaient cru en lui. ».  Un chrétien, c’est celui qui est sensé avoir pour Maitre et Seigneur Jésus-Christ. Nous le voyons dans Jean 13/13 dans lequel le Seigneur Jésus dit: « Vous m'appelez Maître et Seigneur; et vous dites bien, car je le suis».

Alors, nous pouvons reformuler notre question de départ qui devient : « A quoi reconnait-on un véritable disciple de Jésus-Christ ? ».

 

Un véritable chrétien  a pour maître Jésus-Christ

Voyons premièrement la relation de Maitre à élève.  Vous qui vous dites chrétien, êtes-vous, avec Jésus, dans une relation de maître à élève ? Par exemple Platon est disciple de Socrate, et Socrate est maître de Platon ! Platon est donc aux pieds de Socrate pour se nourrir des enseignements de Socrate, à tel point que même si Socrate n’a pas écrit de lui-même, les hommes ont appris la doctrine de Socrate au travers de son disciple Platon. Autrement dit, un disciple de Christ, doit être celui qui connait profondément les paroles de son maître Jésus et qui saura les retransmettre fidèlement aux hommes qui sont autour de lui.

 Or, que voyons-nous aujourd’hui ? Plusieurs se considèrent chrétiens, mais sont en réalité disciples des hommes institués par Christ et non disciples de Christ lui-même. Autrement dit, pour ces gens, c’est ce que l’homme de Dieu leur dit qui est la vérité et non ce que la Bible dit. Une personne qui met les propos d’un pasteur avant les propos de Christ, n’est pas un véritable chrétien. Une personne qui positionne en premier les propos du pape avant les propos de Jésus-Christ, n’est pas un disciple de Jésus, mais un disciple du pape.

Comment pouvez-vous savoir si vous positionnez les propos d’un homme avant ceux de Jésus ? Posez-vous les questions suivantes ? En vous levant le matin, cherchez-vous à méditer la Parole de Dieu ou plutôt la Parole du jour du pape, du  prophète, du bishop, ou qui sais-je encore ?

Si le pape, un prêtre, un pasteur, un prophète vous dit une chose, allez-vous vérifier cela dans la parole de Dieu pour voir si c’est vrai ou considérez-vous qu’il s’agit d’une vérité absolue ? Et si ces hommes disent une chose contraire à la Parole de Dieu suivez-vous la Parole de l’homme ou la Parole de Dieu ?

Paul et Silas avaient visité les habitants de Bérée pour leur apporter l’Evangile de Jésus. Nous lisons dans Actes 17/11-12 que « ces Juifs [de Bérée] […]  reçurent la parole avec beaucoup d'empressement, et ils examinaient chaque jour les Ecritures, pour voir si ce qu'on leur disait était exact ».

Jésus nous dit dans Jean 8/31 : « Si vous demeurez dans ma parole, vous êtes vraiment mes disciples ». Il a dit, de demeurer dans sa parole à lui et non dans celle des hommes de Dieu !! Donc si vous passez votre temps dans la Parole des hommes plus que dans la Parole de Dieu, vous avez vraiment un problème ! Cela ne veut pas dire qu’il ne faut pas entendre les serviteurs de Dieu. Mais après avoir écouté les hommes il faut aller dans la Bible vérifier si cela correspond à ce que Dieu a dit. C’est là le vrai comportement d’un disciple de Jésus.

 

 Le véritable chrétien a pour Seigneur, Jésus-Christ  seul.

Un Seigneur c’est celui à qui vous obéissez. Si vous obéissez aux passions de la chair, aux plaisirs du monde, aux ambitions professionnelles, au point de ne pas vous occuper de Jésus, vous n’êtes pas encore un véritable disciple de Jésus. Jésus passe t’il avant votre travail ? Vos études ? Est-ce à Jésus que vous consacrez la première place dans votre vie ? Obéissez-vous aux paroles de Jésus ?

Dans Luc 6/16, Jésus dit : Pourquoi m'appelez-vous Seigneur, Seigneur ! et ne faites-vous pas ce que je dis ? Que ceux donc qui appellent Jésus, Seigneur, fasse ce que Jésus leur dit dans sa parole. Qu’ils mettent Dieu avant leurs carrières, leurs ambitions, et les plaisirs du monde. Alors Jésus sera véritablement leur Seigneur. Dans Matthieu 7/21, Jésus dit : Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! n'entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Autrement dit, Jésus connait ceux pour qui il est véritablement un Seigneur. Certains l’appellent Seigneur, mais par un langage religieux. Jésus est-il véritablement votre Seigneur, ou l’appelez-vous ainsi par un simple langage religieux ?

 

Le véritable chrétien  porte beaucoup de fruits

Autrement dit on voit dans sa vie des œuvres concrètes qui montrent qu’il est un disciple de Jésus, et ses œuvres sont semblables à celles de Jésus. Dans Jean 15/8, Jésus dit: Si vous portez beaucoup de fruit, c'est ainsi que mon Père sera glorifié, et que vous serez mes disciples. Dans Colossiens 1/10, l’apôtre Paul nous exhorte à marcher d'une manière digne du Seigneur et lui être entièrement agréables, portant des fruits en toutes sortes de bonnes oeuvres et croissant par la connaissance de Dieu.

Or Galates 5/22-23 nous montre que le fruit de l’Esprit c’est l’Amour, (c’est-à-dire) la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance. En effet, si vous lisez 1 corinthiens 13/4-7, vous verrez que l’amour se définit par la joie, la paix, la patience, la bonté, la bénignité, la fidélité, la douceur, la tempérance. Le fruit qu’un disciple de Christ doit porter, c’est le fruit de l’Esprit qui est l’amour.  C’est pour cela que dans Jean 13/35 Jésus dit: A ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples, si vous avez de l'amour les uns pour les autres. L’amour est le fruit que porte le vrai disciple de Jésus.

 

Le véritable chrétien témoigne de Jésus

N’oublions pas qu’un disciple témoigne toujours de son maître, de façon à divulguer la doctrine de ce dernier. Aucun disciple n’a honte de la doctrine de son maître. Platon n’a pas eu honte de la doctrine de Socrate. Bien au contraire, il l’a divulgué, en a parlé de vant tous, au point qu’aujourd’hui cette doctrine nous est imposé comme enseignement à l’école. De même nous aussi en tant que disciples, nous ne devons pas avoir peur de témoigner, car Dieu a un peuple nombreux à sauver. La moisson est grande mais il ya peu d'ouvriers. Alors rentrons dans le champ de Dieu pour moissonner car la fin approche! Amen!

 

Commentaires (2)

Eugene Jean
  • 1. Eugene Jean | 06/05/2021
Ameeeen, Merci Seigneur! J'ai été bénie par cet enseignement.
Agbetse komi
  • 2. Agbetse komi | 21/06/2019
Amen et amen merci pour l’enseignement

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 11/04/2019