Les obstacles à l'exaucement de nos prières

 

 

1- Le manque d’actions de grâce

L’Ecriture dit :

  • « Persévérez dans la prière, veillez-y avec actions de grâces » (Colossiens 4/2).
  • « Faites connaître vos besoins à Dieu par des prières et des supplications, avec des actions de grâces » (Philippiens 4/6).

Il est facile à l’homme de regarder à ce qui lui manque et non pas à ce qu’il possède déjà. Ce piège nous conduit à ne pas demander avec actions de grâce. Voyons l’exemple que nous a montré Jésus, lorsqu’il n’avait que cinq pains et deux poissons pour nourrir des milliers d’hommes. Il a d’abord commencé à rendre grâce à Dieu pour le peu qu’il avait et Dieu a multiplié ce peu (Matthieu 14/17-21). L’action de grâce a le pouvoir de déclencher le miracle de la surabondance. Avant de demander plus, commençons déjà à rendre grâce pour ce que nous avons. Amen !

 

2- La prière selon la convoitise et les passions

Jacques 4/2-3 dit :

  • « Vous convoitez, et vous ne possédez pas; vous êtes meurtriers et envieux, et  (par conséquent) vous ne pouvez rien obtenir »
  • « Vous demandez, et vous ne recevez pas, parce que vous demandez mal, dans le but de satisfaire vos passion

Certaines demandes formulées à Dieu ne sont pas des réels besoins mais uniquement des choses liées à l’envie, la convoitise des yeux, l’orgueil de la vie, les passions de la chair (1 Jean 2/16). Ne nous attendons pas à ce que ce type de demandes soit exaucé par Dieu.

Romains 8/26 nous parle de cette faiblesse de l’être humain qui ne sait pas ce qu’il convient de demander dans la prière, c’est pourquoi l’Esprit de Dieu est là pour l’aider. Il est donc important de prier par l’Esprit et non selon la chair, afin d’être exaucé.

Nous avons auprès de Dieu cette assurance que si nous demandons quelque chose selon sa volonté, il nous écoute ( 1 Jean 5/14).La prière  selon la chair, est une prière en dehors de la volonté de Dieu, tandis que la prière par l’Esprit correspond quant à elle certainement à la  volonté de Dieu car l’Esprit sonde tout, même les profondeurs de Dieu (1 Corinthiens 2/10). Amen !

 

3- Le doute, l’Incrédulité 

Jacques 1/6-8 nous dit qu’il faut que l’on « demande avec foi, sans douter; car celui qui doute est semblable au flot de la mer, agité par le vent et poussé de côté et d'autre. Que l’homme qui doute ne s'imagine pas qu'il recevra quelque chose du Seigneur: c'est un homme irrésolu, inconstant dans toutes ses voies ».

Le doute est le manque d’assurance, l’inconstance, le vacillement. Il témoigne de notre incrédulité, c’est-à-dire de notre manque de foi. Or, sans la foi il est impossible d’obtenir ce que nous demandons, car on n’est pas agréable à Dieu (Hébreux 11/6). Il faut en effet, que celui qui s’approche de Dieu croit qu’il existe et qu’il est le rémunérateur de ceux qui le cherchent.  

Nous devons donc nous approcher avec assurance du trône de la grâce et non avec tâtonnement, pour être secourus dans nos besoins (Hébreux 4/16).

Tout ce que nous demandons en priant, croyons que vous l’avons reçu, et nous le verrons s’accomplir (Marc 11/24). Amen !

 

4- Le manque de paix, l’agitation, la peur

L’agitation, le manque de paix et la peur sont le signe de l’incrédulité. En effet, celui qui a la certitude de son exaucement demeure dans la confiance et dans le calme. Mais celui qui doute commence à s’agiter dans tous les sens, en cherchant  des solutions humaines. Parfois, cette agitation peut se traduire  par des cris et des angoisses. C’est ce qui fut le cas des disciples de Jésus lorsqu’ils étaient face à une grande tempête. Ils gesticulaient dans tous les sens, tandis que Jésus lui dormait tranquillement dans la barque. Jésus leur reprocha leur incrédulité à cause de toute cette agitation (Marc 4/36-40).

Le peuple d’Israël lui aussi connut une grande frayeur dans le désert à la vue de l’armée Egyptienne. Et l'Eternel dit à Moïse : Pourquoi ces cris ? Parle aux enfants d'Israël, et qu'ils marchent (Exode 14/15). Dieu leur demande de garder le silence (Exode 14/14). Car, c'est dans la tranquillité et le repos qu’est notre salut, c'est dans le calme et la confiance qu’est notre force (Esaïe 30/15). Amen !

 

5- Le manque de persévérance

C’est la persévérance qui [produit] la victoire dans l'épreuve (Romains 5/4). Car nous avons besoin de persévérance, afin qu'après avoir accompli la volonté de Dieu, nous obtenions ce qui nous est promis. (Hébreux 10/36). Il est écrit : « Faites en tout temps par l'Esprit toutes sortes de prières et de supplications. Veillez à cela avec une entière persévérance » (Ephésiens 6/18). Le manque de persévérance nous empêche de voir l’accomplissement. Il ne suffit pas d’avoir la foi au moment où l’on a prié. Cette foi doit demeurer constante dans le temps : c’est cela la persévérance. Même dans notre marche chrétienne, c’est seulement ceux qui auront persévéré jusqu’à la fin  qui seront sauvés (Matthieu 24/13)

 

6- Les mauvaises relations, le manque de pardon

Dans Marc 11/25-26 le Seigneur Jésus nous enseigne ceci : « Lorsque vous êtes debout faisant votre prière, si vous avez quelque chose contre quelqu'un, pardonnez, afin que votre Père qui est dans les cieux vous pardonne aussi vos offenses. Mais si vous ne pardonnez pas, votre Père qui est dans les cieux ne vous pardonnera pas non plus vos offenses. »

La mauvaise relation avec son prochain et le manque de pardon constituent un frein à l’exaucement de nos prières car cela bloque notre accès au trône de la grâce. Le fait de retenir quelqu’un dans notre cœur signifie que nous ne lui avons pas fait grâce. Par conséquent, Dieu aussi ne peut nous laisser nous approcher de son trône de grâce pour obtenir quoi que ce soit.  « Car on vous jugera du jugement dont vous jugez et l’on vous mesurera avec la mesure dont vous mesurez » (Matthieu 7/2). Le jugement est sans miséricorde pour qui n’a pas fait miséricorde» (Jacques 2.13).

Les mauvaises relations conjugales sont en l’occurrence un obstacle à la prière (1 Pierre 3/7). Si le mari et la femme ne s’entendent plus, c’est un des moyens que le diable utilise pour voler le plus possible leurs grâces. Il ya comme un mur de séparation entre le ciel et leurs vies à cause de leur mésentente. Que cela ne soit pas votre cas au nom de Jésus.

 

 

7- Le péché

Celui qui demeure dans le péché, n'a pas une vie qui porte du fruit pour Dieu.  Or, Jésus nous recommande de porter fruit,  afin que nos demandes en son nom soient exaucées (Jean 15/16 ).

Le péché permet dans notre vie un accès du diable et nous éloigne de Dieu. Il nous cache la face de Dieu et l’empêche de nous écouter. Dans Ésaïe 59/1-2, il est écrit : « Non, la main de l’Éternel n'est pas trop courte pour sauver, ni son oreille trop dure pour entendre.  Mais ce sont vos crimes qui mettent une séparation entre vous et votre Dieu; ce sont vos péchés qui vous cachent sa face et l'empêchent de vous écouter. ». En effet, Dieu n’exauce pas les pécheurs (Jean 9/31). David dira par exemple : « Si j’avais conçu l’iniquité dans mon cœur Dieu ne m’aurait pas exaucé » (Psaume 66/18).

Ainsi, si nous nous approchons de Dieu, avec une conscience non souillée et des mains innocentes. L’Eternel dit : « Quand vous étendez vos mains, je détourne de vous mes yeux; Quand vous multipliez les prières, je n'écoute pas: Vos mains sont pleines de sang » (Esaïe 1/15). Approchons-nous avec un coeur sincère, dans la plénitude de la foi, les coeurs purifiés d'une mauvaise conscience, et le corps lavé d'une eau pure (Hébreux 10/22).

 AMEN!!!

Commentaires (3)

mzgdajkci
  • 1. mzgdajkci | 09/03/2021
Bonjours pasteur, reste bénie au nom de JÉSUS. Je voudrais en savoir un peu sur la grâce selon DIEU
ebc-ecole
  • ebc-ecole | 09/03/2021
La grâce de Dieu est une faveur octroyée souverainement par Dieu à une personne. Ce n'est pas un mérite ou un dû. Cette grâce est venue par Jésus-Christ et nous donne la capacité de marcher dans la volonté de Dieu et de renoncer à l'impiété. La grâce de Dieu permet à l'homme de ne pas compter sur ses propres capacités mais de s'appuyer sur Dieu afin que toute la gloire revienne justement à Dieu et pas à l'homme. Nous devons Demeurer donc dans la grâce de l'Evangile et accorder cette grâce à notre prochain autour de nous afin de ne pas avoir des obstacles dans nos vies. Amen
Agbetse komi
  • 2. Agbetse komi | 07/07/2019
Merci et amen seigneur Jésus

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 06/07/2021