Comment gérer mon temps pour concilier ma vie professionnelle et mon intimité avec Dieu?

Écrire, Plan, Bureau, Notes, Stylo, Écrit

Un frère ou une sœur en Christ se pose la question suivante : Comment gérer mon temps pour concilier ma vie professionnelle et mon intimité avec Dieu?

Le travail en lui-même est n’est pas une chose mauvaise. Ecclésiaste 3/13 dit : si un homme mange et boit et jouit du bien-être au milieu de tout son travail, c'est là un don de Dieu. C’est une grâce de Dieu de jouir de son travail. Il n’ya rien de mal à cela. Toutefois, la Bible nous dit Ecclésiaste 3/1 qu’Il y a un temps pour tout, un temps pour toute chose sous les cieux. Il ya un temps pour travailler, et un temps pour s’occuper d’autres choses notamment des choses spirituelles. Dieu a prévu pour les hommes un temps pour tout. Si donc, le travail prend le pas sur les choses spirituelles alors, c’est que le temps n’est pas bien géré. Psaumes 104/23 dit : L'homme sort pour se rendre à son ouvrage, Et à son travail, jusqu'au soir. Du matin jusqu’au soir, l’homme se consacre à son travail. Quel temps peut-il alors consacrer à Dieu ? Or, ce monde est construit de sorte que nous nous préoccupions des choses terrestres d’abord et des choses célestes de façon secondaire. Prenez garde de ne pas tomber dans ce piège.

 Ecclésiaste 6/7 : Tout le travail de l'homme est pour sa bouche, et cependant ses désirs ne sont jamais satisfaits. L’homme n’est jamais satisfait de son travail. Il cherchera toujours à amasser plus. Matthieu 6/19-21 dit : Ne vous amassez pas des trésors sur la terre, où la teigne et la rouille détruisent, et où les voleurs percent et dérobent ; mais amassez-vous des trésors dans le ciel, où la teigne et la rouille ne détruisent point, et où les voleurs ne percent ni ne dérobent. Car là où est ton trésor, là aussi sera ton coeur.

Où s’oriente votre cœur ? Préférez-vous amasser des trésors dans le ciel, ou plutôt sur la terre ? Où se portent vos premiers désirs ? Quelles sont les premières préoccupations de votre cœur ? Si votre préoccupation première porte sur les choses terrestres, vous y accorderez tellement de temps que vous en oublierez les choses célestes. Encore une fois, Dieu ne nous dit pas que le travail est une mauvaise chose. Mais si ce travail nous amène à oublier les choses nécessaires, notamment les choses célestes, alors c’est en vain que nous travaillons.

Dans Deutéronome 28/12 nous lisons ceci à propos du peuple d’Israel: L'Eternel t'ouvrira son bon trésor, le ciel, pour envoyer à ton pays la pluie en son temps et pour bénir tout le travail de tes mains. Amen ! Dieu a voulu bénir le travail de son peuple, mais ceci est sous réserve que son peuple l’honore. Ce même Dieu qui leur a promis de bénir leur travail leur dit plus tard dans Aggée 2/17  ceci: Je vous ai frappés par la rouille et par la nielle, et par la grêle; J'ai frappé tout le travail de vos mains. Malgré cela, vous n'êtes pas revenus à moi.

Pourquoi cette contradiction entre ces deux passages bibliques? L’Eternel qui devait bénir le travail d’Israel, a finalement maudit ce travail par la rouille, la nielle et la grêle, afin de les faire revenir à lui. Cela veut dire qu’ils ont abandonné l’Eternel pour se consacrer principalement aux choses secondaires. Si nous mettons Dieu en premier, il bénit notre travail. Mais si nous le mettons en second plan, il maudit notre travail, Et finalement tout l’effort que nous faisons pour ce travail devient vain et sans récompense.

Matthieu 6/31-33 : "Ne vous inquiétez donc point, et ne dites pas: Que mangerons-nous ? que boirons-nous ? de quoi serons-nous vêtus ? Car toutes ces choses, ce sont les païens qui les recherchent. Votre Père céleste sait que vous en avez besoin. Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu; et toutes ces choses vous seront données par-dessus." Le royaume de Dieu doit être en premier et notre travail sera bénit par Dieu, il nous donnera les choses secondaires.

L’apôtre Paul disait dans 2 Thessaloniciens 3/8 :" Nous n'avons mangé gratuitement le pain de personne; mais, dans le travail et dans la peine, nous avons été nuit et jour à l'oeuvre, pour n'être à charge à aucun de vous". Certains apôtres notamment l’apôtre Paul travaillaient pour gagner leur pain quotidien. Mais malgré ce travail, ils donnaient la première place à l’œuvre de Dieu mais surtout à la communion avec Dieu. C’est donc possible de concilier le travail et la vie en Christ. Il suffit de déterminer la place que l’on veut accorder à chacun d’eux et d’avoir une discipline de vie.

 A Marthe qui s’occupaient des tâches domestiques, Jésus disait (Luc 10/41-42): "Marthe, Marthe, tu t'inquiètes et tu t'agites pour beaucoup de choses. Une seule chose est nécessaire. Marie a choisi la bonne part, qui ne lui sera point ôtée". Que faisait cette Marie qui a choisi la bonne part ? Eh bien, elle était assise à côté de Jésus et écoutait ses paroles. C’est cela la seule chose nécessaire. Tout le reste n’est que vanité et poursuite du vent. A vous de savoir à quoi vous voulez accordez plus d’importance.

Dieu sait que nous avons besoin de travailler, d’étudier, de progresser dans notre vie terrestre. Mais si ces choses terrestres commencent à prendre le pas sur les choses célestes, alors nous travaillons en vain. Celui qui met Dieu en premier tire avec grandes bénédictions les fruits de son travail. Mais celui qui, à cause de son travail ou des choses terrestres, tourne le dos à Dieu, fait une chose insensée.

Organisez votre vie, et disciplinez-vous. Avant le travail, et après le travail disposez un temps pour votre communion avec Dieu. Cela vous sera salutaire, et bénira même davantage votre travail. Et même au travail, vous pouvez prier avec sagesse bien sûr! vous pouvez prier tout doucement en langues de temps en temps à douce voix ou même parler à Dieu dans votre coeur. Si vous avez des temps de pause, vous pouvez vous éloigner un peu pour respirer un bon coup et avoir une méditation personnelle pour vous recentrer sur l'essentiel. Cela ne peut qu'avoir un impact positif sur votre productivité au travail d'ailleurs!

Je termine par Ephésiens 5/13 : Rachetez le temps car les jours sont mauvais. Oui, sachez que les jours sont mauvais, donc rachetez le temps. Utilisez à bon escient le temps que Dieu vous a donné. Amen !

Ajouter un commentaire